César: «Intouchables» plaît aussi aux pros

CINEMA La comédie à succès est neuf fois nommée à la cérémonie...

Stéphane Leblanc

— 

Anne Le Ny, François Cluzet et Omar Sy dans Intouchables d'Eric Toledano.
Anne Le Ny, François Cluzet et Omar Sy dans Intouchables d'Eric Toledano. — DDP IMAGES FILMFOTOS / SIPA

Neuf nominations aux César pour Intouchables, c'est huit de plus que Bienvenue chez les Ch'tis, nommé en 2009 pour son seul scénario. Comme quoi la comédie n'est pas forcément snobée par la cérémonie annuelle du cinéma français, n'en déplaise à Dany Boon, qui avait râlé en son temps… Reste à voir si cette différence se traduira aussi au box-office et si Intouchables dépassera Bienvenue chez les Ch'tis. «J'en suis certain!», s'exclame Mario Tommasini, le directeur du multiplexe Pathé de Rouen.

Souplesse du numérique

«Il manque 1,9 million d'entrées à Intouchables pour rattraper les Ch'tis», note celui qui fut élu «exploitant de l'année» en 2009 par Le Film Français. Avec l'arrivée de La vérité si je mens 3, qui va éjecter le film d'un grand nombre de salles et une baisse moyenne de 25% par semaine (380.000 entrées du 18 au 24 janvier), l'arithmétique n'est pas optimiste. «C'est bientôt les vacances de février, ça va remonter, estime Mario Tommasini. Moi, je vais garder Intouchables jusqu'à Pâques et après, grâce à la souplesse du numérique, rien ne m'empêchera de continuer à le projeter un soir par semaine.» Ciblés? Ceux qui veulent le revoir. Ou qui ne l'ont pas encore vu, ça existe! «On estime à 38 millions le nombre de spectateurs qui sont allés au moins une fois au cinéma en 2011, le film a des réserves.»

Qui sont ces spectateurs tardifs? Dans la queue du Passy Majestic, à Paris, Gilbert, 61 ans, explique qu'il «tenait à découvrir le film en famille –et ce n'est pas si facile de se réunir de nos jours», tandis que Vincent, 38 ans, «travaillait pendant les fêtes» et «n'avait pas eu le temps avant». Aucun n'est là contraint ou forcé. «J'espère juste que ce sera aussi bien que ce qu'on dit», soulève Martine, 44 ans, emmené par ses fils de 14 et 16 ans qui l'ont «déjà vu trois fois et ont adoré».

Des enfants qui traînent leurs parents au ciné? Du rarement vu depuis… Bienvenue chez les Ch'tis!

Difficile d'établir un pronostic pour cette 37e cérémonie des César. L'année 2011 fut si exceptionnelle en matière de cinéma français qu'opérer un choix tient à la fois du casse-tête et du brise-cœur. Que privilégier entre un énorme succès public (Intouchables, 9 nominations), un triomphe à l'américaine (The Artist, 10 nominations), une œuvre grave (Polisse, 13 nominations) ou divers longs métrages remarquables (L'Exercice de l'Etat, 11 nominations, L'Apollonide, 8, La guerre est déclarée, 6, Pater, 2)? Tous ces films singuliers méritent d'être récompensés. On attend avec hâte les résultats révélés lors de la cérémonie diffusée sur Canal+ le 24 février.