Rooney Mara: «La complexité m'a vraiment séduite»

THRILLER L'héroïne du «Millenium» de David Fincher est hypnotique dans le rôle de Lisbeth Salander...

Caroline Vié

— 

Lisbeth Salander (Rooney Mara), jeune femme rebelle, est chargée d'enquêter sur Mikael Blomkvist (Daniel Craig), brillant journaliste d'investigation.
Lisbeth Salander (Rooney Mara), jeune femme rebelle, est chargée d'enquêter sur Mikael Blomkvist (Daniel Craig), brillant journaliste d'investigation. — SONY PICTURESSONY PICTURES

David Fincher s'impose en virtuose du suspense dans cette adaptation du premier best-seller du Suédois Stieg Larsson, Millénium: les hommes qui n'aimaient pas les femmes. Face à Daniel Craig, il révèle Rooney Mara, éblouissante en Lisbeth Salander, informaticienne de génie couverte de piercings et tatouages. «Lisbeth en a bavé avec les hommes, mais elle n'a rien d'une victime, précise l'actrice de 26 ans. Sa complexité m'a vraiment séduite. C'est un rôle en or et une chance inouïe pour une jeune actrice comme moi.»

En réalité, Rooney n'a rien de vénéneux. «Elle m'a poussée à explorer la part sombre qu'il y a en moi», dit-elle.

Une héroïne controversée

David Fincher l'a choisie après lui avoir confié le rôle de l'ex-copine de Mark Zuckerberg dans The Social Network (2 010). «David a la réputation d'être dur, ce qui est injuste. Il vous laisse une grande liberté tout en vous dirigeant.» Lisbeth n'a pas que des admirateurs. Des ligues féministes l'ont trouvée caricaturale. «Pas d'accord, s'exclame Mara Rooney. C'est un meilleur modèle pour les filles qu'une potiche endimanchée!»

Née dans une famille de footballeurs stars, Rooney Mara a hérité d'un caractère en acier. «Côtoyer des sportifs m'a contrainte à m'affirmer, surtout que je ne suis pas fan de foot.» Une détermination qu'elle offre à Uweza, la fondation qu'elle a créée pour aider les enfants africains atteints du sida.

La bande annonce:

 

Les masques de la plume

Si on sait que Larsson ne vécut pas assez longtemps pour assister à son succès, on connaît mal sa carrière, tortueuse. Une lacune que comblent Guillaume Lebeau et Frédéric Rébéna avec Stieg Larsson avant Millénium (éditions Denoël), fascinante bio en BD. En point d'orgue, sa fondation du magazine antifasciste Expo, qui inspirera le Millénium du roman.
O. Mimran