Vidéo: Le «oops» d'Alexandra Lamy aux Golden Globes

VIDÉORAMA 'actrice, compagne de Jean Dujardin, n'est pas la première à voir son sein jaillir hors de sa robe en public...

Julien Ménielle

— 

Capture d'écran du «oops» d'Alexandra Lamy lors de la cérémonie des Golden globes du 15 janvier 2012.
Capture d'écran du «oops» d'Alexandra Lamy lors de la cérémonie des Golden globes du 15 janvier 2012. — 20 MINUTES

Oops: nom masculin. Néolo-anglicisme désignant le surgissement intempestif d’un téton hors de son écrin textile. Voilà la mésaventure qui est arrivée dimanche à Alexandra Lamy au cours de la cérémonie des Golden Globes. La comédienne, toute à sa joie de voir son mari Jean Dujardin récompensé, s’est jetée contre lui en guise de célébration. Sa robe-bustier n’a pas résisté à la tentation de la farce potache dont bien d’autres ont été victimes avant elle.

Sophie Marceau avait vécu pareille mésaventure au festival de Cannes en 2005.

Avant elle, Sabrina, chanteuse italienne aussi pulpeuse qu’éphémère avait éprouvé le procédé jusqu’à en faire sa marque de fabrique (et la raison de son succès, dirent les mauvaises langues).

Si le doute sur le caractère intentionnel du oops est souvent permis, Janet Jackson a de son côté employé le stratagème de façon tout à fait décomplexée lors du Superbowl 2004.

Le oops d’Alexandra Lamy semble bel et bien fortuit. Qu’en est-il de ceux présentés dans ce florilège télévisuel?