Affaire DSK: Il n'y aura pas de film avec Depardieu et Adjani

CINEMA La société de production Wildbunch a mis fin aux rumeurs qui circulent depuis plusieurs jours...

A.G.

— 

Cinq mois après son arrestation à New York sous l'accusation de tentative de viol, le nom de Dominique Strauss-Kahn revient a la rubrique des faits divers et les socialistes francais éprouvent une peur rétrospective: et si "l'affaire du Sofitel" de New York n'avait pas éclaté?
Cinq mois après son arrestation à New York sous l'accusation de tentative de viol, le nom de Dominique Strauss-Kahn revient a la rubrique des faits divers et les socialistes francais éprouvent une peur rétrospective: et si "l'affaire du Sofitel" de New York n'avait pas éclaté? — Miguel Medina afp.com

C’est officiel, aucune adaptation au cinéma de l’affaire DSK n’est à l’ordre du jour. Lundi, le site Internet Deadline.com annonçait de manière «exclusive» que le réalisateur Abel Ferrara (Nos funérailles, Snake Eyes, Bad Lieutenant) planchait sur un film traitant du scandale qui a éclaté en mai dernier, précisant que Gérard Depardieu et Isabelle Adjani incarneraient Dominique Strauss-Kahn et Anne Sinclair. Faux, a répondu la société de production Wildbunch, qui souhaitait remettre les pendules à l’heure. «Il n’y a aucun projet en production de ce type», a indiqué à l’AFP son directeur, Vincent Maraval.

Gérard Depardieu blaguait 

Toutefois, «Abel Ferarra est actuellement en train d'écrire un scénario autour du monde politique, la faiblesse de l'homme politique à la fois tout-puissant et paumé, misérable dans sa vie personnelle... Il y aura sans doute un peu de Clinton, un peu de Berlusconi et un peu de DSK dans son scénario», précise-t-il. La rumeur serait sans doute venue de là.

Mais quid des deux acteurs français mentionnés par Deadline? Vincent Maraval explique que Gérard Depardieu a bien évoqué la possibilité d’incarner DSK, mais uniquement «sur le ton de la blague». Concernant Isabelle Adjani,  Abel Ferrara l’avait croisée au festival du cinéma américain à Deauville cette année où ils ont convenu «qu’ils devraient travailler ensemble». Mais à aucun moment un projet particulier n’aurait été évoqué.