Michelle Yeoh interprète «The Lady»: «Je ne lui arrive pas à la cheville»

INTERVIEW «20 Minutes» a rencontré l'actrice, qui incarne l'héroïne birmane Aung San Suu Kyi dans cette biographie signée Luc Besson...

Caroline Vié

— 

Dans The Lady, Michelle Yeoh incarne Aung San Suu Kyi, Prix Nobel de la paix.
Dans The Lady, Michelle Yeoh incarne Aung San Suu Kyi, Prix Nobel de la paix. — V. PEREZ

Michelle Yeoh a trouvé le rôle de sa vie dans The Lady de Luc Besson, biographie d'Aung San Suu Kyi, Prix Nobel de la paix en 1991. Elle communique la passion de cette activiste birmane qui n'a pas hésité à sacrifier sa vie de famille pour défendre le droit à la liberté de son peuple. L'actrice, notamment vue en James Bond Girl dans Demain ne meurt jamais, s'est confiée à «20 Minutes».

Pourquoi avoir choisi d'incarner Aung San Suu Kyi , figure de l'opposition à la dictature militaire birmane?
Les rôles féminins intéressants sont difficiles à dénicher quand on est une actrice qui a passé la quarantaine, et le fait d'être asiatique accentue encore le problème. Lorsque j'ai découvert la richesse de la vie de cette héroïne, je me suis véritablement prise de passion à l'idée de la faire vivre à l'écran, en essayant de ne pas la trahir.

Quel élément vous a le plus fasciné chez elle?
Rien ne la prédisposait à devenir une femme politique, encore moins une héroïne pour son peuple. Elle était une bonne mère de famille vivant paisiblement à Londres, entre son mari et ses fils, avant de se découvrir un destin hors du commun.

Comment Luc Besson est-il arrivé sur le projet?
On rêvait de travailler ensemble depuis longtemps avant de trouver le film idéal. Luc a été si emballé par l'histoire d'Aung San Suu Kyi qu'il a accepté de sacrifier son goût pour une mise en scène spectaculaire.

Estimez-vous être un modèle pour les jeunes Asiatiques?
Je n'arrive pas à la cheville d'Aung San Suu Kyi, mais je me sens quand même responsable. Je veux montrer que les femmes peuvent aspirer à toutes les carrières si elles le désirent.

Voir la bande-annonce de «The Lady»