Tom Hardy: «J'adore l'idée de changer de tête»

INTERVIEW Tom Hardy, éblouissant, fait le coup-de-poing dans «Warrior», film de boxe efficace et hargneux...

Caroline Vié

— 

Dans «Warrior», Tom Hardy campe un boxeur qui a hâte d'en découdre.
Dans «Warrior», Tom Hardy campe un boxeur qui a hâte d'en découdre. — Metropolitan FilmExport

Tom Hardy, Anglais de 34 ans, a une gueule et des muscles. Le héros de Bronson (Nicolas Winding Refn, 2009) et le faussaire dInception (Christopher Nolan, 2010) est une montagne couverte de tatouages. Il est aussi impressionnant dans Warrior de Gavin O’Connor où il interprète un boxeur teigneux face à Joel Edgerton (Animal Kingdom). Interview vérité.

Cela ne vous fait rien de changer tout le temps d’apparence?
J’adore l’idée de changer de tête. Ma compagne a commencé par trouver cela déroutant avant de m’avouer qu’elle aimait l’impression de changer de partenaire tout en restant avec moi.

Cela ne vous fait rien de prendre des coups?
Je savais que c’est ce qui m’attendait sur Warrior et je n’ai pas été déçu. Le plus dur était pourtant le régime alimentaire draconien auquel je devais me soumettre pour entretenir ma musculature. Cela me rendait agressif, ce qui a enrichi mon personnage en colère.

Cela ne vous fait rien qu’on puisse vous reconnaître en lui?
Au contraire! J’ai fait pas mal de conneries pendant mon adolescence et j’ai puisé dans les souvenirs de cette période pour composer ce vétéran réglant ses comptes sur le ring comme dans la vie.

Cela ne vous fait rien de jouer le nouveau Mad Max?
Cela m’excite beaucoup car j’espère créer un Max encore plus déjanté que celui de Mel Gibson. Je me délecte à l’idée de foncer en moto en semant la terreur sous la direction de George Miller. Je suis impatient de m’y mettre car ce rôle de justicier fou me fait vibrer. Je vais bien m’amuser!

Cela ne vous fait rien de devenir une star?
Pour l’instant, je perçois plus les avantages, peut-être parce que j’ai eu du mal à percer. Je veux profiter à fond de ma popularité tant qu’elle durera.

La bande annonce