A l'Ouest, Sam Shepard…

— 

Mateo Gil, scénariste fétiche d'Alejandro Amenàbar (Mar Adentro), envoie un Butch Cassidy bien las vivre une dernière chevauchée. Sam Shepard, impérial, domine Blackthorn, hommage à Sam Peckinpah, où les vieux cow-boys donnent des leçons de morale à base de colts fumants aux blancs-becs cupides. Visages burinés et paysages hostiles renvoient à l'âge d'or du western américain, dont le réalisateur est un fervent admirateur. Il est facile de se laisser happer par ce conte crépusculaire, évoquant une époque révolue avec la passion palpable d'un cinéphile.C. V.