Festival de Cannes: «Les Bien-Aimés» de Christophe Honoré, passé au crible

CINEMA «20 Minutes» vous propose la fiche du film, pour sauver la face lors des dîners...

A Cannes, Charlotte Pudlowski
— 
Chiara Mastroianni, Ludivine Sagnier et Catherine Deneuve durant le photocall des Bien-Aimés de Christophe Honoré, le 21 mai 2011 à Cannes.
Chiara Mastroianni, Ludivine Sagnier et Catherine Deneuve durant le photocall des Bien-Aimés de Christophe Honoré, le 21 mai 2011 à Cannes. — AFP PHOTO / ANNE-CHRISTINE POUJOULAT

Si vous avez manqué le début
C'est l'histoire de Madeleine, puis de Véra. Mère et fille ont des vies amoureuses libérées, mais pour la première la légèreté l'emporte, pour la seconde, c'est plus douloureux.

Le réalisateur
Christophe Honoré est l'auteur des Chansons d'Amour, Non, ma fille tu n'iras pas danser, La Belle Personne ou Dans Paris. Si son film est cette année hors-compétition, Dix-sept fois Cécile Cassard avait remporté en 2002 le Prix Un Certain Regard et en 2007, Les Chansons d'Amour avaient été nommées.

Les interprètes

Des figures bien connues du cinéma français sont à l'affiche de cette comédie musicale: Catherine Deneuve, et Chiara Mastroianni, Ludivine Sagnier et Louis Garrel (tous trois déjà à l'affiche des Chansons d'Amour), mais aussi Michel Delpech (seul à ne pas chanter) et surtout Milos Forman.

Les anecdotes

Christophe Honoré n'était pas certain d'obtenir de Milos Forman (réalisateur de Vol au-dessus d'un nid de coucou ou Amadeus) qu'il vienne jouer dans son film. Pourtant, explique Honoré «quand on l'a contacté, Milos  Forman a rappelé en disant 'C'est la dernière occasion de ma vie pour  jouer le mari de Catherine Deneuve'.» Ce qu'il fait à merveille.

La critique

C'est une saga onirique, déchirante et très drôle que présente Christophe Honoré avec Les Bien-Aimés. Toujours les thèmes qui lui sont chers: les trios amoureux, l'impossibilité d'être aimé... Mais il s'inscrit cette fois-ci dans l'Histoire, et ce faisant éloigne ses romances du microcosme parisien pour leur donner davantage d'universalité. Madeleine (jeune, incarnée par Ludivine Sagnier, vieille, par Catherine Deneuve) et sa fille Véra (Chiara Mastroianni), incarnent l'évolution des moeurs de la légèreté à la lassitude. L'oeuvre la plus aboutie du réalisateur.

La vidéo