Samy Naceri joue sa carrière devant le tribunal ce jeudi

JUSTICE Il risque cinq ans de prison dont trois avec sursis...

© 2011 AFP

— 

L'acteur Samy Naceri avait poignardé un ami de son ex-compagne le 8 janvier 2009.
L'acteur Samy Naceri avait poignardé un ami de son ex-compagne le 8 janvier 2009. — BENAROCH/NIVIERE/SIPA

Condamné à de multiples reprises, l'acteur Samy Naceri pourrait bien jouer sa carrière ce jeudi si le tribunal correctionnel de Paris décidait de le renvoyer en prison, cette fois pour une agression au couteau survenue en janvier 2009.

«Je suis black-listé partout à cause de cette histoire»

«Je passe pour une pourriture aux yeux de tout le monde, de toute la production!», s'était ému le comédien lors de l'audience du 15 mars. «Je suis black-listé partout à cause de cette histoire», et seuls «deux-trois réalisateurs me font confiance», avait-il poursuivi les larmes aux yeux.

Compréhensif, le procureur avait d'ailleurs requis une peine «aménageable» de cinq ans de prison dont trois avec sursis. Si Samy Naceri était condamné à une telle peine, il pourrait ne pas être réincarcéré car une peine inférieure à deux ans de prison est désormais aménageable. A 49 ans, Samy Naceri a treize condamnations à son actif. Ses démêlés avec la justice lui ont valu d'être écarté des plateaux de cinéma. Car parallèlement à sa carrière, il multiplie les actes de violence, les conduites sans permis, en état d'ébriété ou les excès de vitesse. Bilan: les condamnations se sont accumulées depuis 2000 avec incarcération à la clé.

«Laissez-moi profiter des années qui me restent»

En décembre 2006, il écope ainsi de six mois de prison ferme pour outrages et injures racistes envers des policiers. En 2007, il est condamné à trois mois ferme pour une bagarre devant une discothèque cannoise, puis à 10 mois ferme pour avoir agressé un styliste dans un restaurant parisien. En 2008, il écope encore de 6 mois ferme pour avoir renversé une femme policier.

«Aujourd'hui, je me relève», avait-il plaidé le 15 mars devant la présidente Nathalie Dutartre. «Ca fait deux ans et demi que je n'ai pas pris un gramme d'alcool, un gramme de drogue. (...) Je suis en pleine reconstruction. Je vais travailler avec Arcady, je vais travailler avec Lelouch, je vais écrire un livre. Deux ans et demi de galère, j'ai payé ce que je devais payer. Laissez-moi profiter des années qui me restent.» En dépit de ces suppliques, le héros de la série «Taxi», produite par Luc Besson, s'est montré extrêmement agressif à l'audience, refusant de présenter ses excuses à la victime.

Une jalousie maladive

Dans ce dossier, les faits remontent au 8 janvier 2009. A cette époque, le comédien vit mal sa séparation d'avec son ancienne petite amie. Elle affirme qu'il la harcèle au téléphone, la menaçant de mort et de viol. Epuisée, elle aurait demandé à un ami, Nadal, de se faire passer pour son compagnon afin d'éloigner l'acteur.

Un jour, Nadal appelle Samy Naceri pour exiger qu'il cesse d'importuner la jeune femme. Lors d'un entretien houleux dans une rue du 8e arrondissement de Paris, Samy Naceri lui porte brusquement un coup de couteau à la gorge, l'entaillant sur seize centimètres et générant 15 jours d'incapacité totale de travail. Face au tribunal, le comédien a expliqué son geste par la jalousie et a affirmé s'être seulement défendu.