Cinema: Un «Thor» bien mytho

COMICS «Thor», de Kenneth Branagh, une fresque humoristique bourrée d'effets spéciaux...

Caroline Vié

— 

«Thor» donne un grand coup de marteau
«Thor» donne un grand coup de marteau — Z. ROSENTHAL / MARVEL

Thor prend ses aises sur grand écran devant la caméra de Kenneth Branagh. Beau gosse arrogant, il est exilé sur Terre par son papa Odin tandis que son frangin tente de lui piquer le trône et de s'emparer de Mjöllnir, son très gros marteau magique.

Shakespeare à la sauce BD

Faire appel à Kenneth Branagh, cinéaste amoureux de Shakespeare, pour transposer ce drame familial au cinéma était judicieux. Le style un brin ampoulé du réalisateur de Beaucoup de bruit pour rien (1996) correspond parfaitement à celui du comics, où grands sentiments, effets spéciaux et affrontements musclés se partagent la vedette.

Dans le rôle-titre, Chris Hemsworth exhibe sa musculature impressionnante et ses dents blanches pour les beaux yeux de la belle mortelle Natalie Portman. L'action teintée d'humour lorsque Thor découvre l'Amérique moderne fait passer les deux heures de projection comme une rasade d'aquavit bien frappé. Il faut dire que la production a mis les petits plats dans les grands pour donner envie de retrouver le blondinet bien charpenté. Ce sera chose faite en mai 2012 où Thor partagera l'affiche de The Avengers avec Iron Man (Robert Downey Jr.), Hulk (Mark Ruffalo) et Nick Fury (Samuel L. Jackson). On vous conseille d'ailleurs de ne pas zapper le générique final: les spectateurs patients seront bien récompensés.

La bande-annonce