Cinéma: Après «L'âge de glace», un festival de «Rio» au soleil

Caroline Vié

— 

Des oiseaux dont la fantaisie va vous clouer le bec.
Des oiseaux dont la fantaisie va vous clouer le bec. — TWENTIETH CENTURY FOX

De notre envoyée spéciale à Greenwich

Il a fallu toute la magie des studios Blue Sky, à Greenwich, près de New York, pour donner naissance à Rio, merveilleux carnaval d'aventures. Carlos Saldanha et son équipe ont concentré le meilleur de leur art pour cette histoire de perroquet apprivoisé perdu dans la cité brésilienne en compagnie d'une fiancée récalcitrante. Entre l'oiseau américanisé (doublé par Lorànt Deutsch) et la belle sauvage (Laetitia Casta), les rapports sont explosifs surtout quand volatiles de toutes plumes et humains de tous poils s'en mêlent.

Une bonne samba

Amateurs de rythmes brésiliens et de couleurs pétantes seront comblés par ce film dynamique où poursuites déjantées et numéros musicaux secouent comme une bonne samba. On frétille du croupion et on applaudit des deux ailes! Les créateurs de L'Age de glace sont sereins devant ce projet qui les a mobilisés pendant trois ans.

>> Retrouvez toutes les sorties ciné de la semaine par ici

Chris Wedge, spécialiste des effets spéciaux – il a signé ceux de Tron en 1982 et a réalisé L'Age de glace et Robots – préside à la destinée du studio. «Notre spécificité est d'être une petite structure. Etre loin d'Hollywood et de ses financiers nous offre aussi une tranquillité non négligeable.» Bureaux décorés comme dans un cartoon et aire de jeux… comme une cour de récréation pour grands gamins. «Il y a de ça, car l'aspect ludique est la marque de fabrique de nos productions. On bosse dur, mais on s'éclate beaucoup!»

Wedge reconnaît tout de même que les enjeux financiers ne sont pas anodins. «Nous sommes parvenus à concilier aspects artistiques et contraintes budgétaires tout en faisant notre trou entre Pixar et DreamWorks. Rio constitue l'exemple parfait de ce que nous cherchons à faire: un cinéma d'animation exigeant et marrant», qui secoue dans les plumes!