Cinéma

Niels Arestrup toujours au top

Tenir le haut de l'affiche sans tirer la couverture à soi, c'est la marque des grands acteurs. Niels Arestrup, césarsiré pour De battre mon cæur s'est arrêté (2006) et Un prophète (2010), deux magnifique...

Tenir le haut de l'affiche sans tirer la couverture à soi, c'est la marque des grands acteurs. Niels Arestrup, césarsiré pour De battre mon cæur s'est arrêté (2006) et Un prophète (2010), deux magnifiques films de Jacques Audiard, persiste et signe dans la catégorie « seconds rôles » aussi frappants que les premiers dans Je n'ai rien oublié de Bruno Chiche, où il joue l'ami d'enfance de Gérard Depardieu, dont la maladie d'Alzheimer dévoile de douloureux secrets. Ce drame familial bien ficelé donne au comédien l'occasion de composer un personnage savoureux aux prises avec un passé pénible.