L'adaptation hollywoodienne du manga culte «Akira» sort de son coma

CINEMA Une version remaniée du script a été envoyée à une short list d'acteurs, le tournage pourrait démarrer cet été...

Philippe Berry

— 

Poster de du film d'animation japonais «Akira», de Katsuhiro Otomo, sorti en 1988.
Poster de du film d'animation japonais «Akira», de Katsuhiro Otomo, sorti en 1988. — DR

De notre correspondant à Los Angeles

Certains fans espéraient que le projet soit mort et enterré. Mais Hollywood a sorti la chariot de réanimation et l'adaptation live du manga Akira semble bel et bien sortie de son état végétatif.

Selon Deadline, une version remaniée du script a séduit Warner Bros et le réalisateur attaché au projet. Elle a été envoyée à plusieurs acteurs. Sur la short list pour le rôle de Tetsuo: Robert Pattinson, Andrew Garfield et James McAvoy; pour celui de Kaneda: Garrett Hedlund, Michael Fassbender, Chris Pine, Justin Timberlake and Joaquin Phoenix. Le tournage pourrait démarrer en août.

Oeuvre fondatrice

Akira est un manga (papier) culte des années 80 de Katsuhiro Otomo. Son adaptation animée, en 88, s'impose comme l'une des pierres angulaires du genre. La France découvre que l'animation japonaise n'est pas réduite au Club Dorothée. Le film d'animation, accompagné d'une B.O. au niveau, gagne ses lettres de noblesse.

Otomo pioche allégrement dans la culture cyberpunk pour explorer des thèmes de fin du monde, dans un Neo Tokyo post-apocalyptique où une bande de jeunes bikers brûle l'asphalte et défie des autorités corrompues. Plus excessif et moins grand public qu'un Miyazaki, Otomo et sa fulgurance graphique accouchent d'une œuvre incontournable qui résonne encore aujourd'hui, surtout après la catastrophe qui a frappé le Japon.

Pari risqué

Fallait-il laisser Hollywood y toucher et transposer l'action dans un Neo Manhattan. Pourquoi pas. Albert Hughes s'est fait les dents sur The Book of Eli, un film certes mal ficelé mais à l'atmosphère intéressante. Si certains noms jetés sont clairement là pour générer du buzz, une doublette Andrew Garfield (une fois qu'il aura terminé Spider-Man) et Michael Fassbender (quoi qu'un peu vieux) aurait de la gueule.

Le scénariste Steve Kloves, appelé pour jouer les pompiers, a, lui, fait du bon et du moins bon sur les adaptations d'Harry Potter. Malgré tout, de nombreux fans anticipent un massacre. En déplaçant l'action en Amérique, le film perdra clairement en symbolisme, alors que le Japon reste hanté par Hiroshima.

A noter que le film sera adapté du manga et qu'il ne s'agit pas d'un remake de l'anime. Reste à savoir s'il sortira en deux volets (comme initialement prévu lorsque Warner a acheté les droits) ou en un one shot.

Boycotterez-vous le film? Ou êtes-vous curieux du possible résultat? Dites-le nous ci-dessous.