«The tree of life», le film qui se fait désirer

CINEMA Le prochain long-métrage de Terrence Malick est l'un des films les plus attendus de l'année...

Sandrine Cochard

— 

DR

Pas besoin d’orchestrer un buzz marketé lorsqu’on s’occupe d’un des films les plus attendus de l’année. Car les cinéphiles retiennent leur souffle à chaque nouvelle référence à The tree of life, le prochain film de Terrence Malick qui sort en France le 18 mai prochain. De la bande-annonce mise en ligne en décembre dernier aux photos de tournage apparues il y a quelques jours en passant par les spéculations sur sa présence ou non au Festival de Cannes (du 11 au 22 mai prochain), le film suscite un enthousiasme exponentiel. Pourquoi ce film est tellement attendu? Eléments de réponse.

Parce que c’est Terrence Malick

Le réalisateur est une icône pour les cinéphiles. Ses films sont régulièrement distingués par les professionnels et considérés comme des œuvres majeures. Les moissons du ciel (1978) a ainsi raflé un Oscar et le prix de la mise en scène au Festival de Cannes de 1979; La ligne rouge (1998) a reçu 7 nominations aux Oscars avant de remporter l’Ours d’or à Berlin en 1999 et Le nouveau monde (2004) est listé comme l’un des meilleurs films de la décennie (ici, ici et ). En clair, Terrence Malick est synonyme de cinéma de qualité. Une qualité d’autant plus précieuse qu’elle est rare: en 40 ans de carrière, Terrence Malick n’a tourné que six long-métrages. L’homme est réputé ultra perfectionniste et peut passer plusieurs années à peaufiner ses films (il a passé deux années en post-production pour Les moissons du ciel et The tree of life est attendu depuis 2007), au point d’en agacer certains

Parce que la bande-annonce est top

Dévoilée le 15 décembre dernier, la bande-annonce de Tree of life est fidèle à l’univers lyrique et intimiste du réalisateur et laisse présager un très beau moment de cinéma (certains annoncent déjà un «chef d’œuvre»). Bande-son, mise en scène et constructions des plans… tout semble réfléchi sans être ennuyeux. En outre, Sean Penn et Brad Pitt figurent au casting, forcément alléchant.


Parce que The tree of life est en projet depuis 35 ans

Le film, qui suit un homme (Sean Penn) naviguant entre sa vie présente et ses souvenirs d’enfant, est annoncé comme le projet le plus personnel de Malick.

Il est l’aboutissement du projet Q, que Terrence Malick porte en lui depuis 35 ans. «C’est un film très puissant à propos de la mémoire, de nos émotions et de notre place dans l’univers», selon son responsable des effets spéciaux, Dan Glass. Un pitch universel, donc.

Parce que le Festival de Cannes approche

Après avoir fait faux-bond à l’édition 2010, The tree of life pourrait être présenté cette année (les rumeurs l’annoncent ici, ici et ), d’autant que sa date de sortie en salle tombe pile pendant la quinzaine du festival. Rien de garanti toutefois, d’autant que la sélection officielle n’est traditionnellement annoncée qu’à la mi-avril.