«Shoah» s'apprête à être diffusé dans le monde musulman

C.P.

— 

«Shoah», de Claude Lanzmann, affiche du film
«Shoah», de Claude Lanzmann, affiche du film — DR.

En farsi, en arabe et en turc: Shoah, de Claude Lanzmann,a été traduit en plusieurs langues. La traduction de ce film de neuf heures montrant survivants ou coupables de la Shoah s’inscrit dans le cadre du projet Aladdin. Il s’agit d’œuvrer pour la compréhension entre le monde juif et le monde musulman «par le biais de la diffusion des connaissances». La diffusion en Iran est particulièrement importante. Le président Mahmoud Ahmadinejad est connu pour son négationnisme: il a publiquement émis plusieurs fois des doutes sur l'étendue et la réalité de l'extermination des Juifs par les nazis.

Toucher le plus grand nombre

Pas évident d’accéder au large public dans des pays comme l’Iran, où la censure est à l’œuvre. Mais le documentaire sera diffusé à raison d'une heure par soir, toute la semaine sur la chaîne satellite Pars, basée aux Etats-Unis et reçue en Iran, où elle est assez populaire. Après l’Iran, le film partira pour Istanbul en avril. La version turque sera présentée dans le cadre d’un festival de cinéma, à l'université et à la télévision nationale.

>> A venir sur 20minutes.fr, l’interview de Claude Lanzmann