«2012», le film de science-fiction le plus absurde selon la Nasa

CINEMA Des experts de la l'agence spatiale américaine ont livré leur liste des films les moins et les plus crédibles d'Hollywood...

S. C.

— 

DR

Un astéroïde peut-il vraiment frapper la Terre? La place d’un individu au sein de la société peut-elle être dictée par son patrimoine génétique? La fin du monde est-elle prévue pour 2012? Chacune de ces hypothèses a fait l’objet d’un film mais résistent-t-elles à une expertise scientifique de la Nasa? C’est la réponse qu’ont tenté d’apporter certains experts de l’agence spatiale américaine, révèle The Sunday Times (lien payant), dimanche.
 
Jurassic Park jugé plausible?

Selon le journal britannique, la Nasa a établi une liste des films les moins et les plus crédibles du cinéma américain. Le pire d’abord. Le film jugé le moins plausible est l’apocalyptique 2012, que la Nasa avait déjà démonté point par point en novembre 2009. Il est talonné par des blockbusters tels qu’Armaggedon (dont le pitch est qu’un gros astéroïde menace de détruire la Terre) ou encore Volcano, qui voit la formation d’un volcan sous Los Angeles. Voilà pour les scénarios les plus stupides.
 
Le soulagement n’est pourtant pas de rigueur puisque, selon ces mêmes experts, certains films dessinent en creux une réalité qui pourrait devenir la nôtre. Ainsi le film Bienvenue à Gattaca, qui sonde une société où la place d'un individu dans la hiérarchie sociale est dictée par son patrimoine génétique, est jugé comme le scénario le plus plausible. Encore plus surprenant, Jurassic Park est également listé parmi les films jugés les plus plausibles par les experts de la Nasa. Vous savez maintenant que vous avez plus de chance de croiser un T-Rex que de voir la fin du monde en 2012…