«La Guerre des boutons» va revenir au cinéma plutôt deux fois qu'une

CINEMA L'adaptation du roman Louis Pergaud au cinéma en 1962 fait des émules...

C.P.

— 

Extrait du film «La Guerre des Boutons», avec Martin Lartigue dans le rôle de Petit Gibus, réalisé par Yves Robert, 1962
Extrait du film «La Guerre des Boutons», avec Martin Lartigue dans le rôle de Petit Gibus, réalisé par Yves Robert, 1962 — NANA PRODUCTIONS/SIPA

Guérilla au cœur du cinéma français. Deux maisons de production se sont décidées, à peu près en même temps, à redonner vie à Lebrac, P’tit Gibus, et les Longeverne, en sortant une nouvelle adaptation de La Guerre des Boutons -roman de Louis Pergaud publié en 1913. Le passage sur grand écran signé Yves Robert, en 1962, avait attiré près de dix millions de spectateurs.

Christophe Barratier vs. Yann Samuel

L’une des deux versions sera réalisée par Yann Samuel (réalisateur de Jeux d’Enfants et de L’Âge de raison plus récemment). Une fille est intégrée à la tête du clan (une version 21e siècle se devait d’être plus égalitaire). Le film devrait sortir pour Noël 2011, produit par One World Films.

L’annonce ayant été faite mardi, la surprise a dû être de taille quand le producteur Thomas Langmann a publié mercredi un communiqué informant de son projet: Christophe Barratier (Les Choristes) réalisera une autre version, qui se déroulera sous l’Occupation. Elle sortira quelques mois après celle de la concurrence.

Les deux films porteront à cinq le nombre d’adaptations: La Guerre des gosses était sorti en 1936; La Guerre des boutons en 1962; La Guerre des boutons, ça recommence, remake américain situé en Irlande, en 1995.

>> Quelle adaptation vous fait-elle le plus envie?