Le rêve de princesse de Bertrand Tavernier

CINEMA Le cinéaste adapte Madame de La Fayette...

caroliine vié

— 

Mélanie Thierry face à un de ses nombreux soupirants joué par Lambert Wilson.
Mélanie Thierry face à un de ses nombreux soupirants joué par Lambert Wilson. — STUDIO CANAL

Mariée à un homme qu'elle n'aime pas alors qu'elle est éprise d'un autre, la princesse de Montpensier va gâcher sa vie. Bertrand Tavernier a peuplé le destin tragique de Mélanie Thierry de séduisants chevaliers servants.

Les émois d'une femme sacrifiée
Gaspard Ulliel, Grégoire Leprince-Ringuet, Lambert Wilson et Raphaël Personnaz – révélation du film – papillonnent autour de la belle dans la France du XVIe siècle. Si les scènes d'action de ce film en costume manquent de punch, le réalisateur de Que la fête commence semble largement plus inspiré pour faire partager les émois d'une femme entière, sacrifiée sur l'autel du machisme et de l'ascension sociale.
Mélanie Thierry, surprenante de sensibilité à fleur de peau, apporte un relief bouleversant à cette héroïne étonamment moderne que créa Madame de La Fayette en 1662.