Gordon Gekko de retour au pays du dollar-roi

Wall Street L'argent ne dort jamais, c'est d'abord le plaisir de retrouver Gordon Gekko alias Michael Douglas, vingt-deux ans après Wall Street. Ce manipulateur-né semble s'être amendé, mais il ne tarde pas à ...

C. V.

— 

Wall Street - L'argent ne dort jamais, c'est d'abord le plaisir de retrouver Gordon Gekko alias Michael Douglas, vingt-deux ans après Wall Street. Ce manipulateur-né semble s'être amendé, mais il ne tarde pas à embobiner le fiancé de sa fille, trader. Oliver Stone jongle avec ses personnages au gré d'une intrigue taillée dans le granit des grandes productions d'Hollywood.
Douglas en vieux loup mordant, Shia LaBeouf en Rastignac new-yorkais et Carey Mulligan en écolo pétillante emportent le morceau sous une pluie de billets verts. On passe ainsi un moment agréable au pays du dollar-roi, avec le bonheur de ne pas en ressortir ruiné. Cette fable à la roublardise assumée est une friandise proche du conte de fées pour adultes rêvant de grosse fortune et d'amours juvéniles.