«Hors la loi» poursuivi pour contrefaçon

CINEMA Deux scénaristes affirment avoir été pillés et assignent le réalisateur Rachid Bouchareb...

avec AFP

— 

Studio Canal

Mauvaise publicité pour Hors la loi. Le film de Rachid Bouchareb, qui doit sortir en salles le 22 septembre prochain, est accusé de contrefaçon. Deux scénaristes, Farid Afiri et Philippe Roques, estiment avoir été pillés et ont assigné le réalisateur franco-algérien en justice.

Selon eux, le film, qui suit la vie de trois frères algériens (interprétés par Djamel Debbouze, Sami Bouajila et Roschdy Zem) des années 1930 jusqu’à l'indépendance de l'Algérie en 1962, présente de nombreuses ressemblances avec leur scénario Sparring Partners.
 


 
L'audience en contrefaçon se tiendra le 12 octobre devant la 3e chambre civile du tribunal de Paris. Ils réclament 750.000 euros chacun, ainsi que l'interdiction du film. Rachid Bouchareb et son co-scénariste Olivier Lorelle sont «indignés» de telles accusations, témoigne leur avocat Me Laurent Merlet. «Les parallèles sont totalement inventés et n'existent pas dans le film», proteste-t-il en évoquant une «procédure abusive».