Derniers jours de Moudjahidines

© 20 minutes

— 

Deux amis saisis par le doute à la veille de se « sacrifier » dans un attentat-suicide. Nous sommes à Naplouse, en territoire palestinien, et le titre du film, Paradise Now (« Le paradis tout de suite »), fait référence aux « délices » promis aux kamikazes dans l’au-delà. Ici bas, même au cinéma, on n’a pas forcément envie de se retrouver face à de tels énergumènes. Mais Hany Abu-Assad réussit à passionner sans simplifier. Le Palestinien filme les préparatifs avec minutie, enrichit son récit de personnages féminins, entretient le suspense et laisse deviner que le désespoir des protagonistes est nourri par des idéologues sans scrupule, dont les arguments sont terrifiants de banalité. S. L.