« 600 kilos » de pures aventures

— 

Le cinéma d'aventures à la française semblait avoir disparu corps et biens. Le voilà de retour avec 600 Kilos d'or pur, où Eric Besnard s'amuse à lâcher sept individus cupides et leur cargaison de métal doré dans la jungle. Clovis Cornillac, Audrey Dana, Bruno Solo et Patrick Chesnay se la jouent sueur et sacs à dos pour des tribulations poisseuses dans des coins où l'on n'aurait pas envie de jouer au Petit Poucet.
L'ensemble se laisse déguster avec le plaisir d'un esquimau glacé tandis qu'ils se tirent la bourre en essayant de mettre la main sur le magot. Un message sympa sur l'exploitation éhontée de la Guyane ajoute à la bonne impression d'ensemble qui se dégage d'un film rendant hommage au cinéma de genre sans complexe et sans prétention. Le tout est de se laisser entraîner sur les pas de héros perdus dans une nature hostile et d'accepter de se montrer indulgent pour les clichés d'un scénario qu'on aurait aimé aussi foisonnant que la jungle.C. V.