Karaté Kid: un formidable divertissement

CINEMA Ce remake qui sort mercredi allie Jaden Smith et Jackie Chan...

Caroline Vié

— 

Dre Parker, adolescent américain, doit partir s’installer en Chine parce que sa mère y a trouvé un nouvel emploi. Le moins qu’on puisse dire est qu’il n’est pas enthousiaste à cette idée. Il reprend un peu goût à la vie quand il rencontre de la jolie Mei Ying, mais il ne tarde pas à s’attirer les foudres de Cheng, rival féru d’arts martiaux. Dre va alors sympathiser avec M. Han, l’étrange concierge de son immeuble…

Les têtes d'affiche

Le réalisateur norvégien Harald Swart s’est d’abord fait connaître à la télévision avant de débarquer à Hollywood pour y signer Divine mais dangereuse (2001), Cody Banks, agent secret (2003) et La Panthère rose 2 (2009).

Né en 1998, Jaden Smith a fait ses débuts au cinéma avec son père Will dans A la recherche du bonheur (2007) de Gabriele Muccino puis est apparu dans Le jour où la Terre s’arrêta (2009) de Scott Derrickson. Il interprète la chanson «Never Say Never» en duo avec Justin Bieber.

Backstage

Karaté Kid est le remake d’un film éponyme de 1984 signé John G. Avildsen. Ralph Maccio et Pat Morita en tenaient les rôles principaux. Will Smith et Jada Pinkett, les parents du jeune Jaden, sont les producteurs du film. Avec l’accord d’Harald Zwart, ils ont décidé d’en transposer l’action en Chine afin de permettre à Jackie Chan d’initier le jeune héros au Kung-Fu. Le China Film Group, entreprise très influente dans le pays, leur a facilité les choses, leur permettant notamment de tourner dans la Cité interdite. Ils ont même filmé sur la Grande Muraille ce qui a été très dur : les véhicules y étant interdits, l’équipe (acteurs compris) a dû porter le matériel sur place. L’entraînement de Jadan Smith s’est déroulé avec les cascadeurs de Jackie Chan sous la supervision de ce dernier.

Une réussite

Ce remake est aussi réussi que l’original et l’alchimie entre Jackie Chan et Jaden Smith est pour beaucoup dans le plaisir éprouvé à la vision de cette comédie familiale. Les rapports entre le maître et son disciple sont vraiment convaincants. Jackie Chan, plus grave qu’à l’accoutumée, fait montre d’un charisme exceptionnel face à un gamin prometteur. La splendeur des paysages chinois et un message positif complètement agréablement un divertissement d’excellente facture.

LA VIDÉO

http://www.youtube.com/watch?v=PtLQiMiZk4A&p=839183326F1659A4&playnext=1&index=1

 

Caroline Vié