«Chatroom»: un thriller passionnant

CINEMA Le film marque le retour du brillant réalisateur japonais Hideo Nakata...

Caroline Vié

— 

«Chatroom»
«Chatroom» — ©Diaphana Distribution

Le charmant William a ouvert un forum de discussions sur Internet réservé aux adolescents. Sa forte personnalité lui permet de conseiller ses amis virtuels dans leur vie de tous les jours, mais ces derniers ignorent que William est un garçon fort perturbé qui va profiter de leurs faiblesses pour les conduire à leur perte. 

Les têtes d'affiche

Le Japonais Hideo Nakata a été découvert par le public occidental grâce à Ring (2001) bientôt suivi de Ring 2 (2002) et d'une version américaine réalisée par Gore Verbinski. On lui doit aussi Dark Water (2003) et Kaidan (2007).

Aaron Johnson a donné la réplique à Jackie Chan dans Shanghai Kid 2 (2003) de David Dobkin et à Nicolas Cage dans Kick-Ass (2010) de Matthew Vaughn.

Imogen Poots est actuellement à l'affiche de Centurion de Neil Marshall.

Hannah Murray et Daniel Kaluuya sont au générique de la série Skins.

Backstage

Chatroom est l'adaptation de la pièce de théâtre éponyme d'Enda Walsh. Hideo Nakata, qui signe ici son premier film en anglais, était d'autant plus fasciné par cet univers qu'il avait entendu parler d'un fait-divers proche de l'intrigue. Un Japonais a poussé plusieurs personnes au suicide en les conseillant sur le Net ! Les seize «chatrooms» du film avaient été créées dans deux studios différents. L'équipe de décoration avait superposé les différents revêtements de sols et de murs pour pouvoir les changer au plus vite au gré du plan de tournage. Chatroom a été présenté au Festival de Cannes 2010 dans la section Un certain regard.

La critique

Hideo Nakata s'y entend pour construire une atmosphère inquiétante autour de ses jeunes héros. Il fait monter le suspense avec un talent indéniable autour de comédiens bourrés de talent. La représentation des «chatrooms» est particulièrement convaincante. Ces séquences efficaces font pardonner les quelques facilités d'une intrigue un peu trop prévisible. Il est facile de se laisser happer par ce thriller passionnant et brillamment réalisé qui marque le grand retour d'un cinéaste doué.