«Insoupçonnable»: un petit thriller frissonnant

CINEMA La fiche du film...

Caroline Vié
— 
Insoupçonnable, de Gabriel Le Bomin
Insoupçonnable, de Gabriel Le Bomin — © Studio Canal

Henri, riche commissaire-priseur, semble inconsolable depuis la mort de son épouse lorsqu’il rencontre l’entraîneuse Lise. Il ne tarde pas à épouser la jeune femme et tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes jusqu’à ce qu’elle fasse venir le charmant Sam qu’elle présente comme son frère…

Les têtes d'affiche

Gabriel Le Bomin a été très remarqué avec son premier long-métrage, Les fragments d’Antonin (2005).
On a vu récemment Marc-André Grondin dans Le Caméléon de Jean-Pierre Salomé et Bus Palladium de Christopher Thompson. Il avait été découvert dans C.R.A.Z.Y (2005) de Jean-Marc Vallée et avait obtenu un César en 2009 pour Le premier jour du reste de ta vie (2008) de Rémy Bezançon.

Laura Smet, fille de Johnny Hallyday et de Nathalie Baye, a été révélée par Les corps impatients (2002) de Xavier Giannoli. Elle a joué dernièrement dans Les frontières de l’aube (2008) de Philippe Garrel.

Backstage

Gabriel Le Bomin avait déjà envisagé de porter à l’écran précédemment un autre livre de Tanguy Viel, L’absolue perfection du crime, avant de se fixer sur Insoupçonnable, roman éponyme de l’auteur. Le réalisateur a choisi de tourner à Genève parce que cette ville lui semblait parfaitement convenir à l’atmosphère feutrée de son intrigue. Il avoue sa fascination pour Alfred Hitchcock et Fritz Lang dont il s’est largement inspiré. Il a également pensé aux romans de Patricia Highsmith et notamment au Talentueux M. Ripley ainsi qu’à l’adaptation qu’en a réalisée Anthony Minghella pour aider Marc-André Grondin à créer son personnage.

Excellents acteurs

Voilà un petit thriller frissonnant à souhait qui mène le spectateur par le bout du nez entre des personnages aux motivations troubles. C’est un vrai plaisir que de passer un moment en compagnie d’excellents acteurs (avec une mention spéciale pour Laura Smet, épatante en femme fatale). Gabriel Le Bomin joue avec une part égale de talent et de malice sur les codes du thriller. Si l’intrigue est assez classique, le traitement dynamique et l’interprétation emportent le morceau.