Des maux soignés avec des mots

© 20 minutes

— 

La relation fusionnelle entre une fillette qui ne parle pas et sa mère qui refuse d’écrire vole en éclats après leur rencontre avec un éducateur chaleureux qui se place naturellement entre elles deux. Les Mots bleus emprunte son titre à un tube de Christophe dont la musique accompagne, sur plusieurs mois, l’évolution de ce trio de personnages. Alain Corneau flirte avec le fantastique pour transposer à l’écran la saveur douce-amère de Leur Histoire, roman de Dominique Mainard. « Le film suit la métamorphose de quelqu’un qui se découvre et qui découvre son besoin des autres », explique le cinéaste. Sergi Lopez, tendrement fragile, et la jeune Camille Gauthier, au regard insondable, sont tout aussi épatants que Sylvie Testud. Parfaite en mère pétrifiée de terreur devant des masques de mardi gras ou émerveillée par l’envol de bulles de savon, l’actrice renvoie aux joies et aux terreurs de l’enfance en maman traumatisée s’éveillant doucement à l’amour. Caroline Vié