Festival de Cannes: La Croisette en voit de toutes les couleurs

CINEMA Pour comprendre les arcanes du festival, mieux vaut ne pas être daltonien...

Bérénice Dubuc

— 

Des pass sont nécessaires pour accéder aux divers évènements du Festival de Cannes.
Des pass sont nécessaires pour accéder aux divers évènements du Festival de Cannes. — LYDIE/SIPA

De notre envoyée spéciale

«T’en as de la chance d’être rose, moi je suis jaune.» Oui, cette phrase peut bel et bien s’entendre à Cannes, plus particulièrement au mois de mai, sur la Croisette, aux abords du Palais des festivals, entre deux journalistes. Car, durant le Festival, impossible d'accéder aux projections sans avoir autour du cou le sésame coloré, alias l’accréditation. Il en existe de quatre types - les pass Festival, Presse, Marché du film et Cinéphiles – qui s’obtiennent en fonction de l’activité professionnelle.

 

Une palette établie par ordre de priorité

Et si les journalistes s’intéressent mutuellement à leur «couleur», ce n’est pas une question d’esthétisme, mais parce que le pass Presse comprend plusieurs couleurs. Et de la couleur de l’accréditation dépend le niveau de priorité pour entrer dans les différentes salles.

Les «blancs» - les VIP, souvent les patrons de médias et les animateurs télé – entrent partout, même aux soirées, à n’importe quelle heure, sans faire la queue devant la salle. Les «rose pastille» sont presque à la même enseigne, mais passent après les blancs. Les «rose» doivent attendre que les «rose pastille» soient passés, les «bleu» que les «rose» soient passés, les «jaune» que les «bleu» soient passés. Le tout en espérant que la catégorie précédente n’ait pas raflé toutes les places disponibles. Côté photographes et caméramans, le pass est de couleur orange.

 

Les autres pass aussi colorés

Les autres pass sont également de couleur: le pass Marché du film, détenu par les acheteurs, vendeurs, producteurs et institutionnels de l'industrie cinématographique, est violet. Le pass Festival est bleu marine. Dernière catégorie, le pass «Cannes Cinéphiles», de couleur marron, est le plus bas niveau d’accréditation: il ne donne pas accès au Palais des festivals, réservé uniquement aux professionnels, où sont projetés les films en compétition, à moins d’avoir obtenu une invitation pour une projection officielle.

Et, pour ceux qui ne sont pas accrédités, ou qui n’ont pas envie d’en voir de toutes les couleurs, il est possible d’assister aux films projetés pour la Quinzaine des réalisateurs, ou pour la Semaine de la Critique, où il est possible d’acheter un ticket pour chaque séance. Enfin ceux qui ne veulent rien débourser, le cinéma de la Plage propose aussi une sélection de films, accessibles gratuitement.