Cannes: Orange affirme lui aussi ses ambitions

CINEMA Canal+ n'est plus vraiment LA chaîne du 7e art, alors qu'Orange lance à son tour des émissions dédiées au festival de Cannes. Et coproduit des films depuis novembre dernier...

Capucine Cousin

— 

Dans un univers saturé de technologies, Orange lance un service, inédit en France, pour chouchouter ses clients VIP : ce concierge de luxe répond à tous leurs désirs ou tracas dans le numérique mais réserve aussi pour eux voyages, hôtels ou spectacles.
Dans un univers saturé de technologies, Orange lance un service, inédit en France, pour chouchouter ses clients VIP : ce concierge de luxe répond à tous leurs désirs ou tracas dans le numérique mais réserve aussi pour eux voyages, hôtels ou spectacles. — Ben Stansall AFP/Archives

Deux émissions quotidiennes, Ciné confidential et Quoi de Novo? diffusées sur Orange Cinéma Séries, la co-production de «TV Festival», une nouvelle application iPhone dédiée… A l’occasion du 23e festival de Cannes, qui s’ouvre le mercredi 12 mai pour 11 jours de fêtes et de business, Orange, s’affirme comme bien plus qu’un diffuseur. De quoi chatouiller sérieusement la «chaîne du cinéma» historique, Canal+, comme dans le sport.

Cogestion de la chaîne Festival TV

«Partenaire officiel exclusif télécoms et nouveaux médias» du festival depuis neuf ans, Orange s’investit aussi dans la couverture télé de cet événement. Ce qui, certes, s'ajoute aux émissions historiques diffusées sur Canal + lors du festival.

Cette année encore , il co-gère la chaîne officielle Festival TV avec Canal+, qui émettra donc sur Orange TV (canal 50) et sur CanalSat (canal 17). Au programme, «la montée des marches, les interviews de stars, les coulisses, les conférences de presse et une sélection cinéma», promet Orange dans son communiqué.

De facto, s’il garde l’exclusivité sur la diffusion des cérémonies d’ouverture et de clôture, Canal partage avec Orange les droits exclusifs de retransmission de la montée des marches.

Programme spécial Cannes pour attirer des abonnés

La programmation «spéciale Cannes» du bouquet Orange Cinéma Séries, lancé à l’automne 2008, montre aussi sa volonté de se positionner comme «acteur du monde de la diffusion de cinéma», dixit Xavier Couture, directeur des contenus d’Orange. Au programme, révélée par la luxueuse plaquette en papier glacé noir: «Des films en première exclusivité, une soirée spéciale autour du président du Jury Tim Burton, des portraits inédits de Thierry Frémaux et d’Oliver Stone, des documentaires sur l'histoire du Festival, ou encore une soirée courts-métrages», annonce Orange.

Objectif: attirer les cinéphiles sur son bouquet, qui compte déjà 713.000 abonnés – contre 10,8 millions à Canal, certes.

Co-producteur

Nouvelle étape en novembre 2009: Orange se lance dans le pré-achat de films, en plus de la co-production qu'il assure déjà via sa filiale Studio 37. «Orange Cinéma Séries a signé un engagement d’investissements dans des films français, pour l’essentiel en pré-achat, pour un minimum garanti de 80 millions d’euros sur trois ans», précise à 20minutes.fr Xavier Couture. Il compte déjà plusieurs films à succès à son actif, dont L’Arnacoeur, Gainsbourg, Le Petit Nicolas

Canal, pour sa part, met en avant ses douze films présentés à Cannes, dont sept figurent en compétition sur les 18 au sélectionnés. Et ses «550 scénarios de films en 2009, les 140 dans lesquels nous avons investis, contre 12 pour Orange Cinema Series», affirme Manuel Alduy, directeur du cinéma du groupe Canal+.

Mais pour la première fois, Orange voit deux de ses films présentés à la Quinzaine des réalisateurs.