« Emily » : Emma Mackey éblouit dans le rôle délicat de la romancière Emily Brontë

ROMANCIERE La comédienne fait découvrir la personnalité tourmentée de l’autrice des « Hauts de Hurlevent »

Caroline Vié
Emma Mackey dans « Emily » de Frances O'Connor
Emma Mackey dans « Emily » de Frances O'Connor — Wild Bunch
  • Emma Mackey incarne Emily Brontë (1818-1848), autrice des « Hauts de Hurlevent » dans « Emily » de Frances O’Connor.
  • La comédienne fait vibrer le film par sa sensibilité.
  • Son interprétation sensible permet de mieux comprendre la gestation de ce chef-d’œuvre de la littérature anglaise.

Les films en costumes réussissent à Emma Mackey, découverte grâce à la série Sex Education. A peine l’avait-on quittée dans Eiffel de Martin Bourboulon et Mort sur le Nil de Kenneth Branagh que la voici de retour dans le rôle-titre d’Emily de Frances O’Connor. Elle incarne Emily Brontë (1818-1848), auteure des Hauts de Hurlevent, dans ce biopic qui fait appréhender le processus créatif de la romancière.



« Ce qui est extraordinaire, c’est que toute la famille Brontë était passionnée par l’écriture, explique Emma Mackey à 20 Minutes. Les trois sœurs Brontë ont vécu sous le même toit en pleine campagne et ont donné des chefs-d’œuvre littéraires. » Charlotte et Jane Eyre, Anne et La Dame du manoir de Wildfell Hall ont, elles aussi, marqué les esprits, mais ce film met l’accent sur Emily, jeune femme casanière qui a puisé dans son imagination pour écrire un livre sombre, romantique et fantastique.

Le chemin de la création

Entre un père cultivé et un frère victime de terribles addictions, Emily trouve le chemin de la création littéraire dans un monde où les femmes doivent souvent signer leurs œuvres sous des pseudonymes masculins avant de pouvoir se faire (re) connaître. « L’existence d’Emily n’était pas facile mais c’est là qu’elle a appris à faire fonctionner son imagination, insiste Emma Mackey. Elle n’aurait sans doute pas écrit Les Hauts de Hurlevent si elle avait vécu dans des circonstances différentes. »

Emma Mackey apporte une profonde sensibilité à ce personnage d’un autre temps qu’elle parvient à rendre actuel. Elle a ensuite changé radicalement de registre pour découvrir un autre monde plus coloré, celui de Barbie de Greta Erwig, où elle incarnera dès le 19 juillet un personnage encore tenu secret.