20 Minutes : Actualités et infos en direct
Amours perduEsVictor Belmondo, acteur criant de vérité dans « Arrête avec tes mensonges »

« Arrête avec tes mensonges » : Victor Belmondo dit toute la vérité sur son personnage

Amours perduEsLe fils de Paul et petit-fils de Jean-Paul Belmondo s’impose dans le rôle d’un jeune homme tentant de faire la paix avec son passé
Victor Belmondo et Guillaume de Tonquédec dans « Arrête avec tes mensonges » d'Olivier Peyon.
Victor Belmondo et Guillaume de Tonquédec dans « Arrête avec tes mensonges » d'Olivier Peyon. - KMBO / 20 Minutes
Caroline Vié

Caroline Vié

L'essentiel

  • La rencontre d’un écrivain mûr et du fils de son ancien amant est au centre de l’émouvant « Arrête avec tes mensonges ».
  • Victor Belmondo est éblouissant en jeune homme hanté par le passé face à Guillaume de Tonquédec.
  • Cette adaptation d’un roman de Philippe Besson met leurs performances en valeur.

Arrête avec tes mensonges d’Olivier Peyon fleure le parfum doux-amer des amours perdues mais jamais oubliées. Cette adaptation d’un livre de Philippe Besson fait se rencontrer Stéphane, un écrivain mûr (Guillaume de Tonquédec) et Thomas (Victor Belmondo découvert dans Envole moi et Albatros), le fils du garçon qu’il a passionnément aimé - puis perdu - quand il était adolescent. Cette découverte mutuelle sera un bon moyen de faire la paix avec cet homme que tous deux ont aimé, chacun à leur façon, après l’avoir connu à des périodes différentes de sa vie.



« C’est une histoire particulièrement poignante parce qu’elle est vraiment arrivée à Philippe Besson, confie Victor Belmondo à 20 Minutes. Elle m’a touché au cœur par l’impression de gâchis qui s’en dégage. » L’homosexualité n’était pas acceptable en province quand les deux jeunes se sont aimés. Ils n’ont pas pu s’épanouir ensemble ce qui a provoqué des conséquences douloureuses pour eux comme pour leur entourage.

Une histoire de filiation

« Thomas a besoin de comprendre son père avant de vivre lui-même sa vie d’adulte, précise Victor Belmondo. Le titre Arrête avec tes mensonges correspond à ce besoin de vérité dont les deux héros vont ressortir apaisés. » Fils de Paul et petit-fils de Jean-Paul Belmondo, l’acteur de 29 ans n’a pas pensé à sa propre filiation en acceptant le rôle. « Dans ce film, j’incarne un « fils de », raconte Victor Belmondo, mais dans la vie, ce questionnement ne me titille pas. J’avoue que je n’y avais même pas pensé en acceptant le rôle. »

Sa performance délicate fait écho à celle de son partenaire sobrement émouvant et de Guilaine Londez dont le côté « foufou » cache une réelle gravité tandis qu’elle tente de maintenir un semblant de sérénité entre les héros torturés. « J’ai même écrit la bio de mon personnage pour comprendre ce qu’il avait vécu avant les évènements du film. » Grâce à lui, Thomas vibre d’une sensibilité à fleur de peau qu’il cède à l’agressivité, enjôle ou révèle ses failles les plus profondes.

« Je ne sais pas si le talent est héréditaire, précise Victor Belmondo. J’ai baigné dans le milieu du cinéma dès mon enfance, mais je suis incapable de dire si c’est pour cette raison que j’ai ressenti le besoin de faire l’acteur. Je peux juste affirmer que j’ai travaillé pour y parvenir. » Son naturel éclatant démontre que ses efforts ont porté leurs fruits : on n’a pas fini de voir le talentueux Victor Belmondo à l’écran et on s’en réjouit.

Sujets liés