20 Minutes : Actualités et infos en direct
REVELATIONL’actrice Juliette Jouan prend son « Envol » dans le film de Petro Marcello

« L’Envol » : Qui est Juliette Jouan, la vibrante découverte du film de Petro Marcello ?

REVELATIONLa jeune fille de 20 ans fait ses débuts au cinéma aux côtés de Louis Garrel et Noémie Lvovsky dans « L’Envol » en salle ce mercredi
« L’Envol » : Qui est Juliette Jouan, la vibrante découverte du film de Petro Marcello ?
Caroline Vié

Caroline Vié

L'essentiel

  • Une belle jeune fille doit composer entre réalité et prophétie dans un village au début du XXe siècle.
  • Juliette Jouan, débutante remarquable, habite « L’Envol » de Petro Marcello.
  • Actrice et chanteuse, la jeune femme épate par son naturel.

Quel talent ! Juliette Jouan, 20 ans, est la découverte de L’Envol de Pietro Marcello. Cette jeune fille originaire de Caen fait ses débuts à l’écran entre Louis Garrel et Noémie Lvovsky dans un conte découvert à Cannes à la Quinzaine des réalisateurs, qui prend parfois la forme d’une comédie musicale.

« J’ai passé un casting vidéo grâce à mon père qui trouvait que la description de l’annonce me correspondait et ça a fonctionné », confie la comédienne à 20 Minutes. Juliette Jouan est beaucoup trop modeste. Elle irradie le film d’une telle présence qu’on comprend immédiatement pourquoi le réalisateur de Martin Eden l’a distinguée.

Musique et cinéma sont ses passions

« Je me suis sentie immédiatement en phase avec cette histoire », explique Juliette Jouan. Son personnage, librement inspiré d’un livre d’Aleksandr Grin, se révèle plein de vie dans l’environnement difficile d’un village qu’elle rêve de quitter malgré la tendresse de son père, vétéran de la Première Guerre mondiale. « Nous sommes partis du principe que le personnage était moi, confie-t-elle, mais elle est plus dure que moi de par sa vie et sa famille. »

L’héroïne doit s’imposer quand sa beauté en fait la cible de harceleurs mais elle s’illumine dès qu’elle pousse la chansonnette. « J’ai beaucoup travaillé avec le compositeur Gabriel Yared qui s’est appuyé sur mon expérience de pianiste pour m’aider à être à l’aise », dit-elle. Qu’elle se laisse envoûter par la prophétie d’une enchanteresse (Yolande Moreau en
vieille dame malicieuse) ou se fasse conter fleurette par un aviateur campé par Louis Garrel, la débutante est étonnante de naturel.

Le goût du cinéma

« C’était fou de jouer avec des actrices et des acteurs que j’avais l’habitude de voir à l’écran » reconnaît Juliette Jouan qui a tiré le meilleur profit de la technique d’improvisation favorisée par le réalisateur. « Il nous arrivait de travailler une scène pendant quatre heures », se souvient-elle.

Aujourd’hui, la jeune femme continue de composer des chansons. Elle n’a pas encore de projets comme comédienne, mais elle est prête à retourner devant la caméra dès que possible. « Le cinéma, c’est génial et j’y ai pris goût », s’enthousiasme-t-elle. Comme il semblerait que cette passion puisse être réciproque, on espère à Juliette Jouan une belle carrière.

Sujets liés