« Le Lycéen » : Christophe Honoré révèle Paul Kircher, son alter ego adolescent

Biopic Christophe Honoré évoque ses jeunes années et fait incarner son rôle par la révélation Paul Kircher dans « Le Lycéen » en salle ce mercredi

Caroline Vié
Paul Kircher dans « Le Lycéen » de Christophe Honoré
Paul Kircher dans « Le Lycéen » de Christophe Honoré — Jean-Louis Fernandez/Mémento
  • Christophe Honoré revient ses jeunes années marquées par la mort de son père dans « Le Lycéen ».
  • Il y révèle Paul Kircher, brillant jeune comédien.
  • Ce dernier vole la vedette à Vincent Lacoste et Juliette Binoche qui jouent la mère et le frère aîné du réalisateur.

Christophe Honoré retombe en adolescence et révèle un grand acteur dans Le Lycéen. Ce poignant film autobiographique revient sur le traumatisme subit par le cinéaste après le décès de son père dans un accident de voiture lorsqu’il avait 17 ans. Juliette Binoche et Vincent Lacoste incarnent la mère et le frère aîné du héros tandis que le réalisateur apparaît brièvement dans le rôle de son propre père. Mais c’est Paul Kircher, incandescente découverte qui leur vole la vedette dans le rôle-titre. Retenez bien ce nom !



« Je me sais privilégié d’avoir filmé Paul Kircher alors qu’il avait à peine 20 ans et qu’il portait encore en lui des expressions de l’enfance », explique Christophe Honoré dans le dossier de presse. Le réalisateur a fait passer des auditions à plus de trois cents jeunes gens avant de découvrir la perle rare, un jeune acteur vibrant de force vitale qui accepte de se mettre à nu dans tous les sens du terme.

Sombre mais porteur d’espoir

On trouve autant de tendresse que de colère chez cet adolescent prêt à faire bien des bêtises parfois dangereuses pour oublier son chagrin et conjurer l’injustice insupportable d’un décès inattendu. Christophe Honoré avait déjà parlé de sa vie avec Plaire, aimer et courir vite et surtout la magnifique pièce Le Ciel de Nantes où il évoquait sa famille. Il plonge encore plus profond dans son passé douloureux qui s’incarne en la personne d’un jeune acteur remarquable. Le Lycéen ne serait pas une telle réussite sans la présence de Paul Kircher dont le talent éclatant éclaire ce film sombre mais porteur d’espoir pour un réalisateur qui s’est imposé comme un artiste aux talents multiples.