« Le Nouveau jouet » : A choisir, Jamel Debbouze est-il un meilleur cadeau que Pierre Richard ?

JOUJOU Un petit garçon recevait déjà un employé de son père pour cadeau dans « Le Jouet », comme dans son remake « Le Nouveau jouet », tous deux au cinéma ce mercredi

Caroline Vié
— 
Jamel Debbouze et Simon Faliu dans « Le Nouveau jouet » de James Huth
Jamel Debbouze et Simon Faliu dans « Le Nouveau jouet » de James Huth — Caroline Dubois/Sony Pictures
  • Un brave employé se voit contraint de servir de joujou au fils gâté pourri de son patron.
  • Pierre Richard en 1976 et Jamel Debbouze en 2022 incarnent cet homme objet, l’un dans « Le Jouet » de Francis Veber, l’autre dans « Le Nouveau jouet » de James Huth.
  • Chacun apporte son style bien particulier à cette histoire.

Au commencement était Le Jouet, écrit et réalisé en 1976 par Francis Veber. Un industriel joué par Michel Bouquet offrait Pierre Richard à son gamin gâté pourri qui voulait en fairel son joujou vivant. En 2022, Le Nouveau jouet de James Huth, conçu à l’initiative de Jamel Debbouze, qui avait déjà contacté Francis Veber pour reprendre le rôle il y a vingt ans, reprend la même trame avec Daniel Auteuil et des péripéties remises au goût du jour.



Sachant que les deux films sortent en salle cette semaine, qui, de Pierre Richard ou de Jamel Debbouze, aimeriez-vous comme jouet si vos caprices d’enfant de 10 ans vous donnaient le choix entre les deux ?

Lequel vous fait le plus rire ?

Alors Team Richard ou Team Debbouze ? 20 Minutes vous aide à choisir. Le « jouet » incarné par Pierre Richard est journaliste. Celui qu’interprète Jamel Debbouze gardien de nuit. L’un comme l’autre est fidèle à l’image qu’on a de lui et à son jeu d’acteur bien particulier. De la tendresse, de l’humour et un excellent fond sont leur lot commun. On vous conseillera de choisir celui dont la dégaine vous fait le plus rire.

Si vous tenez à vos affaires, on vous conseillera plutôt Jamel, nettement moins maladroit que Pierre qui se prend constamment les pieds dans tout et multiplie les dégâts dès qu’il touche à quelque chose. Jamel est beaucoup moins encombrant au quotidien. En revanche, il est moins patient que son aîné et ne tardera pas à vous envoyer bouillir s’il vous trouve trop pénible.

Jamel plus cher que Pierre

Jamel est cher, très cher : 2.000 € par jour. Pierre est meilleur marché : la menace de perdre son emploi suffit à le motiver. Tous deux ont l’air naïf, mais ce ne sont pas des idiots. Ils auront tôt fait de vous démontrer par l’exemple qu’ils ne sont pas prêts à tout pour vous complaire.

« Qui de nous deux est le monstre ? Moi qui vous demande d’ôter votre pantalon ou vous qui acceptez de montrer votre derrière ? » demande le PDG Michel Bouquet dans le film de 1976. La réponse, plus subtile qu’il n’y paraît, est la même dans Le Jouet et Le Nouveau jouet. On ne joue pas impunément avec les gens. On conseille donc de profiter des deux jouets, chacun apportant son charme et son style à cette histoire futée.