« Jumeaux mais pas trop » : Ahmed Sylla se découvre un frère (presque) à son image

Comédie Ahmed Sylla doit composer avec un frère joué par Bertrand Usclat dans « Jumeaux mais pas trop » en salle ce mercredi

Caroline Vié
— 
Ahmed Sylla et Bertrand Usclat dans «Jumeaux mais pas trop» d'Olivier Ducray et Wilfred Meance
Ahmed Sylla et Bertrand Usclat dans «Jumeaux mais pas trop» d'Olivier Ducray et Wilfred Meance — SND
  • Deux trentenaires, l’un noir et l’autre blanc, découvrent qu’ils sont jumeaux.
  • Ahmed Sylla et Bertrand Usclat livrent des performances complémentaires dans le rôle de ces frangins séparés à la naissance.
  • Cette comédie tendre se base sur des faits rares mais possibles.

On pourrait les confondre. Ou presque. Ahmed Sylla et Bertrand Usclat partagent l’affiche de Jumeaux mais pas trop, comédie d’Olivier Ducray et Wilfred Meance. Ils y incarnent deux frères séparés à la naissance qui se retrouvent 33 ans après. « Je précise que le fait qu’il puisse naître en même temps un jumeau noir et un jumeau blanc est très rare mais possible », confie Ahmed Sylla à 20 Minutes.



Le comédien de L’Ascension et le créateur de la série Broute sont joyeusement complémentaires en frangins passant de l’hostilité à la complicité alors qu’ils tentent de retrouver leurs parents biologiques pour se faire expliquer comment ils ont été adoptés. « Nos personnages ont des préjugés l’un sur l’autre, mais sont unis par la même quête : savoir d’où ils viennent », insiste Ahmed Sylla.

Complices comme il faut

Il incarne un gars endetté qui se fait engager comme chauffeur de son frère politicien coincé, en pleine campagne électorale. Leur relation devient vite explosive tandis que Gérard Jugnot, Pauline Clément, Isabelle Gélinas et Nicolas Marié rivalisent de fantaisie pour leur donner la réplique. « On évite toutes les caricatures du Noir contre le Blanc et c’est ce qui fait que j’ai accroché au scénario, précise Ahmed Sylla. Sur un pitch casse-gueule, les scénaristes ont balayé les clichés pour parler de fraternité et d’adoption. » La première partie du film est centrée sur les gags mais la seconde prend une tonalité plus tendre autour du duo qui aura une énorme surprise en découvrant le secret de ses origines.

« Nous ne nous connaissions pas avant le film, précise Ahmed Sylla. Bertrand et moi avions envie de nous porter l’un l’autre sans essayer de tirer la couverture. » Cette générosité est perceptible dans Jumeaux mais pas trop qui prend le public au débotté par sa sincérité. « J’aime être surpris et touché quand je lis un scénario », explique Ahmed Sylla.

Ahmed Sylla surprenant

Le comédien va aussi étonner et émouvoir dans ses prochains projets très différents les uns des autres. Il interprète un footballeur dans Classico de Nathanaël Guedj et Adrien Piquet Gauthier, bientôt disponible sur Amazon Prime Video. Il aborde un ton plus sérieux pour Un petit frère de Léonore Serraille, histoire d’une famille d’immigrés, découverte à Cannes cette année.