Le réalisateur Lars von Trier souffre de la maladie de Parkinson

CINEMA Sa société de production a ajouté qu’il était en bonne forme et suivait son traitement

20 Minutes avec AFP
— 
Lars von Trier à la Berlinale en 2020.
Lars von Trier à la Berlinale en 2020. — WENN

Le troisième opus de sa série « L’hôpital et ses fantômes » ne sortira qu’à la fin de l’année. Mais c’est pour une annonce moins réjouissante que sa société de production a pris la parole ce lundi. Le réalisateur danois Lars von Trier est atteint de la maladie de Parkinson, a annoncé lundi l’entreprise, qui a précisé dans la foulée qu’il était en bonne forme et était traité pour ses symptômes.

Sa série maintenue

A l’initiative du « Dogme » qui prône un cinéma en prise directe avec le réel, le Danois de 66 ans est une personnalité controversée connue pour des films provocateurs et à la violence parfois insoutenable.



Il a notamment réalisé Melancholia, Nymphomaniac et The House that Jack Built et a reçu la Palme d’or à Cannes en 2000 pour son film Dancer in the Dark.

La société de production a précisé qu’il finirait la nouvelle saison de L’hôpital et ses fantômes « comme prévu ».