« Cinéman », film catastrophique

— 

Dans Cinéman,

Yann Moix ne retrouve pas la magie de Podium.

L'idée d'envoyer un professeur de mathématiques psychorigide vivre de grandes aventures dans les classiques du 7e art est amusante, mais ne tient pas la route sur tout un long métrage.

Surtout quand Franck Dubosc cabotine tant qu'il peut : le film en devient horripilant. C'est d'autant plus dommage que le réalisateur Yann Moix est un vrai cinéphile, parodiant aussi bien Stanley Kubrick que Sergio Leone, revisitant les références du muet comme des must du cinéma populaire, tels Tarzan ou Sissi. L'ambition du projet peut être attendrissante, mais l'amour que l'auteur porte au cinéma ne semble pas réciproque dans ce film qui ne finira pas dans le rayon des classiques. W

C. V.