De l'action avec des poils autour

Caroline Vié

— 

Cette bande de petits espions va faire de nombreux tours de cochon d'Inde.
Cette bande de petits espions va faire de nombreux tours de cochon d'Inde. — SFX STILL / DISNEY ENTREPRISES

Ces tout petits agents secrets ont les dents longues. Trois cochons d'Inde et une taupe sont les héros de Mission-G, comédie d'espionnage de Hoyt H. Yeatman Jr. Ce spécialiste des effets spéciaux a fait ses classes sur Abyss, de James Cameron, avant de donner vie à un bestiaire résolu à défendre notre planète contre la perfidie d'un homme d'affaires félon. Mélange de prises de vues réelles avec des humains joués par Zack Galifianakis (découvert dans Very Bad Trip) ou Bill Nighy (vu dans Good Morning England) et des rongeurs en images de synthèse, Mission-G est tout simplement un film d'action bien ficelé conçu pour le plaisir des enfants, dès 4 ans.

Son originalité vient du fait que les figures imposées du genre, comme l'héroïne au coeur d'artichaut ou le couard capable de se surpasser, sont des rongeurs intrépides. Derrière leurs cascades et autres bagarres contre des appareils électroménagers transformés en robots, on trouve le producteur Jerry Bruckheimer. Il poursuit ici sa fructueuse collaboration avec les studios Disney, entamée avec des succès comme Armageddon et la saga Pirates des Caraïbes. Son empreinte est évidente, tant dans l'humour bon enfant qui préside aux relations entre les bestioles que dans la nervosité de scènes d'action, encore plus jubilatoires si on peut les déguster en 3D relief. Efficace sans être trop violent, le scénario entretient le suspense, dans la tradition des grosses machines hollywoodiennes. Et offre son lot de gadgets délirants et de décors originaux, telle une animalerie peuplée de bébêtes rigolotes. Seule crainte à avoir : se voir imposer un cochon d'Inde en sortant de la salle. W