Un cauchemar à l'iranienne palpitant

— 

Une semaine de tous les dangers avec deux bons thrillers à l'affiche. Le premier est américain. Le second nous vient d'Iran. On passera vite sur Ultimate Game, suspense futuriste où des condamnés à mort sont guidés à distance par des joueurs en ligne. On s'attardera plutôt sur A propos d'Elly. Asghar Farhadi a reçu un Ours d'argent à Berlin pour ce film palpitant qui bat en brèche le cliché selon lequel le cinéma iranien ne peut qu'être contemplatif. On croit d'abord à une comédie, mais le suspense devient vite haletant. Des copains se réunissent un week-end quand subitement une invitée disparaît. Les recherches font apparaître les fêlures du groupe. Le décor marin paradisiaque devient hostile, voire cauchemardesque, grâce à une bande-son très travaillée où le bruit des vagues exacerbe les tensions. Golshifteh Farahani, remarquée dans Mensonges d'Etat de Ridley Scott, est emblématique d'une oeuvre intense, à découvrir pour qui aime les sensations fortes. W

C. V.