Un Ch'ti à Hollywood

A Deauville, Caroline Vié

— 

Dany Boon et sa femme, Yaël, lors de l'ouverture, vendredi, du 35e Festival de Deauville.
Dany Boon et sa femme, Yaël, lors de l'ouverture, vendredi, du 35e Festival de Deauville. — NIVIERE / BENAROCH / SIPA

Dany Boon n'est pas au jury du Festival de Deauville par hasard : il revient d'Hollywood et connaît maintenant le cinéma américain de l'intérieur. Son triomphal Bienvenue chez les Ch'tis a été acheté par la compagnie de Will Smith qui en prépare le remake. « Quand je me suis retrouvé en réunion avec eux, j'ai vu qu'ils aimaient vraiment le film. Ils ont confié le bébé à Nick Schenk, le scénariste de Gran Torino », nous a-t-il révélé. Si Dany Boon n'a aucun contrôle sur l'adaptation, il peut donner son avis.

« Je leur avais suggéré de transposer l'action au Texas parce que cela permettait de jouer sur les codes du western. Ils ont préféré le Dakota, en m'expliquant que personne ne pourra jamais avaler que le Texas, bourré de républicains pro-Bush, est accueillant ! » Steve Carrell est pressenti pour reprendre le rôle de Kad Merad et tentera vainement de se faire muter à Hawaï. Rien n'est encore décidé pour le personnage de Dany Boon. En revanche, ce dernier « aime bien Ed Helms, celui qui s'arrache une dent dans Very Bad Trip ». En attendant, Dany Boon planche déjà sur un nouveau script. « Ce sera l'histoire de deux douaniers, l'un Français, l'autre Belge, contraints de travailler ensemble. Benoît Poelvoorde en tiendra la vedette et je n'aurai qu'un petit rôle. » W