«Carte des sons de Tokyo», un film anecdotique à Cannes

CRITIQUE La fiche du film d'Isabel Coixet présenté dans la compétition...

Stéphane Leblanc, à Cannes
— 
 Image extraite du film "Carte des sons de Tokyo" d'Isabel Coixet
 Image extraite du film "Carte des sons de Tokyo" d'Isabel Coixet — DR

Le topo si vous avez raté le début

A Tokyo, une jeune et jolie tueuse à gage est engagée par un homme d'affaire pour assassiner un Espagnol qu'il juge responsable de la mort de sa fille.


Les têtes à retenir

L'acteur Sergi Lopez, pour la cinquième fois en compétition a Cannes. Et Rinko Kikuchi, pour la deuxième fois puisqu'elle jouait la japonaise sourde dans <!-- /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-parent:""; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-font-family:"Times New Roman";}@page Section1 {size:612.0pt 792.0pt; margin:70.85pt 70.85pt 70.85pt 70.85pt; mso-header-margin:36.0pt; mso-footer-margin:36.0pt; mso-paper-source:0;}div.Section1 {page:Section1;}-->«Babel<!-- /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-parent:""; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-font-family:"Times New Roman";}@page Section1 {size:612.0pt 792.0pt; margin:70.85pt 70.85pt 70.85pt 70.85pt; mso-header-margin:36.0pt; mso-footer-margin:36.0pt; mso-paper-source:0;}div.Section1 {page:Section1;}-->» de Inarritu, présenté à Cannes en 2006.


Le plus du film

De jolies images filmées comme chez Wong Kar-wai et un thriller qui se transforme peu a peu en romance amoureuse.


Le moins du film

Un tout petit film, pas désagréable mais complètement anecdotique par rapport au reste de la compétition. On pardonne moins les clichés exotico-chic sur la capitale japonaise.


La vidéo