«Villa Amalia» redonne goût à la vie

CINEMA Le film de Benoît Jacquot avec Isabelle Huppert...

C. V.

— 

Isabelle Huppert et Jean-Hugues Anglade dans "Villa Amalia"
Isabelle Huppert et Jean-Hugues Anglade dans "Villa Amalia" — EuropaCorp Distribution

Le lent retour à la vie d'une femme bafouée dans une île gorgée de soleil. Benoît Jacquot dirige Isabelle Huppert pour la cinquième fois. « Si je tourne trop de films sans elle, lance le cinéaste, j'ai absolument besoin d'en faire un avec elle. » Une scène où l'actrice se coupe les cheveux témoigne de leur confiance mutuelle. « Ce geste était nécessaire, clame Huppert, et cette nécessité dédramatisait l'événement. » Villa Amalia envoûte par son univers sensuel, qui rappelle un peu Into the Wild.