Michelle Rodriguez: «On ne sait pas quoi faire de moi»

INTERVIEW L'actrice reprend la route pour «Fast and Furious 4»...

Recueilli par Caroline Vié

— 

Michelle Rodriguez dans "Fast and Furious 4"
Michelle Rodriguez dans "Fast and Furious 4" — Universal Pictures International France

Heureuse de retrouver votre personnage après avoir manqué deux épisodes ?

J'en suis ravie, car je l'ai partiellement créé. A l'origine, cette fille était une garce infidèle et une potiche. J'ai protesté pour la transformer en battante loyale. Ça l'a rendue populaire.

Effectuez-vous vos cascades ?

Vous rigolez ? Il n'y a que les superstars qui peuvent s'offrir les assurances qui couvrent ce type de risques ! Moi, je suis obligée de me faire doubler.

Pourtant, vous jouez toujours des femmes fortes...

En fait, Hollywood ne sait pas trop quoi faire d'une fille comme moi. Je ne suis ni celle qui obtient tout par la séduction, ni celle qui donne un amour inconditionnel. Il ne reste que la guerrière prête à mourir pour ses idées. J'entre dans cette catégorie, la moins mise en relief.

Vous faites peur aux réalisateurs ?

C'est pire que ça. A l'exception de types vraiment couillus, comme Quentin Tarantino ou James Cameron, ils ignorent tous que des filles comme moi existent et qu'en plus, elles peuvent être sexy.

Participer à la série «Lost», ça n'aide pas ?

Si, mais je n'ai pas tenu longtemps. A la longue, je m'ennuie et je finis par faire des bêtises.

Comment vous remettez-vous dans le droit chemin ?

Mes fans m'aident. On correspond souvent sur Internet. Ils savent que je suis un être humain et pas une icône qu'on admire de loin.