Malgré ses 70 ans, Pinocchio est un vrai petit garçon

— 

Le deuxième long métrage des studios Disney a 70 ans. Mais pas une ride, vu la qualité du DVD. Le technicolor d'origine retrouve tout son éclat et sa profondeur, la fluidité est exemplaire. L'animation 2D a gardé ici son parfum d'antan et c'est habité d'une certaine nostalgie qu'on se replonge dans Pinocchio, classique adapté d'un roman de Carlo Collodi. Les bonus sont à l'avenant d'une édition pléthorique : deux scènes coupées, une fin alternative, des documents techniques et un making of de cinquante-six minutes qui montre que Walt Disney ne lâchait rien, artistiquement parlant, malgré la pression engendrée par l'immense succès de Blanche-Neige. ■ S. L.