Impossible d’échapper à «Watchmen»

CINEMA Le film sort mercredi sur les écrans français, en avant-première mondiale...

Sandrine Cochard

— 

Le Dr Manhattan, du film Watchmen
Le Dr Manhattan, du film Watchmen — Warner Bros

Le film «Watchmen», de Zack Snyder, est d’ores et déjà annoncé comme l’un des évènements cinématographiques de 2009. Pourquoi une telle effervescence?
 
De quoi ça parle?

«Watchmen» est l’adaptation de la BD d’Alan Moore (écriture) et Dave Gibbons (dessins), paru en 1986 aux éditions DC Comics. Complexe et mystérieuse, l’aventure des «Watchmen» se déroule dans une Amérique alternative de 1985. Les super-héros font partie du quotidien et le monde est suspendu à l'Horloge de l'Apocalypse, symbole des tensions internationales qui, si elles éclatent, déboucheront sur une troisième guerre mondiale. Rorschach, un justicier masqué, enquête sur la mort d’un ami et découvre un complot visant à discréditer tous les super-héros. «Watchmen» a révolutionné l'univers des comics américains en donnant une profondeur jamais atteinte aux personnages de comics. Alan Moore les dépeint comme des héros fatigués et névrosés se débattant avec leurs doutes, leur l’ennui et leur paranoïa.
 
La bande-annonce:

 
Pourquoi cette œuvre est-elle réputée inadaptable?
«Watchmen» est un serpent de mer du cinéma. Depuis la sortie du livre en 1986, plusieurs réalisateurs renommés tels Terry Gilliam («Brazil», «L’armée des 12 singes»), Darren Aronofsky («Requiem for a dream», «The Wrestler») et Paul Greengrass («La Mort dans la peau», «La Vengeance dans la peau») se sont cassé les dents sur le chef d'œuvre d'Alan Moore. L’histoire est «bien trop dense, bien trop complexe», avec de nombreux allers-retours entre différentes époques, soulignent les fans. Surtout, peut-on résumer la complexité des nombreux personnages en un film de 2h40? «Il y a beaucoup trop de choses pour respecter l'œuvre», résume un fan sur un forum.
 
Un buzz savamment orchestré
Depuis deux ans, la production distille des informations sur l’avancée du film de Zack Snyder. Secrets de tournages, images et vidéos virales (dont une bande annonce interactive) ont ainsi été régulièrement relayés sur le Net par les médias ou les blogs.
 
Ici, une vidéo virale mettant en scène Dr Manhattan:
 

 
Une autre, sur les Minutemen:
 

 
Une stratégie payante puisque le film est sur toutes les lèvres, mais qui pourrait se retourner contre lui. «N’est-il pas risqué de trop faire monter la sauce autour d’un film, déjà attendu au tournant par les fans?» prévient le blog BoDoï.
 
Une polémique
Ce film très attendu a pourtant failli ne jamais voir le jour. Un conflit au sujet des droits d’adaptation a opposé les studios Fox et Warner, fin 2008, au point de sérieusement menacer la sortie du film. Chaque studio estimait en effet être le seul détenteur légal des droits d’adaptation du film. Un procès devait même s’ouvrir le 20 janvier pour les départager. Un (gros) chèque plus tard, les deux parties sont finalement tombées d’accord mi-janvier: Warner s’est engagé à payer 1,5 million de dollars (1,13 million d’euros) à Fox, plus 8,5% des recettes réalisées sur le film.
 
Les premières impressions
Elles sont mitigées, surtout chez les fans de la BD. «Watchmen: chronique d'un désastre annoncé» lance fluctuat.net. Même sévérité pour filmactu.com. «La narration est ici complètement plate, menée sur un faux rythme constant, qui nous propose 1h30 de présentation des personnages, puis un deuxième acte expédié, jusqu'à un climax final mou du genou qui pointe le bout de son nez beaucoup trop tardivement», souligne le site. Certains sont plus directs. «Zack Snyder a-t-il tué l’adaptation du comic?» interroge le magazine en ligne «The Quietus», tandis que «The Hollywood reporter» annonce «le premier vrai flop de l’année 2009».
 
D’autres sont plus indulgents. «Les fans y trouveront leur compte, les hardcores chipoteront tandis que les néophytes seront certainement un peu largués mais pourront se rattraper en se ruant sur les nombreuses rééditions dans leur librairie en sortant de la salle», souligne le blog filmgeek.fr, pour qui cette «transposition» de l’œuvre d’Alan Moore est «un film et incontournable». Au final, mieux vaut donc ne pas avoir lu le livre pour découvrir le film avec un œil neuf et indulgent.

Allez-vous voir ce film? L'attendiez-vous?

ALAN MOORE

Le créateurs des «Watchmen» n'a pas souhaité participer au projet de Zack Snyder, ni même y être associé. Son nom n'apparaît donc pas au générique et l'auteur ne touchera pas un centimes sur les recettes réalisées par le film.