«Twilight - Chapitre 1: Fascination» Une adaptation ciné à croquer

CINEMA Une lycéenne mal dans sa peau tombe amoureuse d'un camarade de classe. Twilight - Chapitre 1: Fascination pourrait être une bluette ordinaire, si le fiancé de la belle n'était pas un vampire ! Catherine Hardwicke, remarquée pour la chronique adolesc...

Caroline Vié

— 

no credit

«Twilight - Chapitre 1: Fascination» pourrait être une bluette ordinaire, si le fiancé de la belle n'était pas un vampire ! Catherine Hardwicke, remarquée pour la chronique adolescente Thirteen, porte à l'écran le premier tome d'une série de quatre romans cultes de Stephenie Meyers (parus en France chez Hachette Jeunesse) et rafle la mise aux Etats-Unis, où les gamins s'identifient à fond aux héros interprétés par deux stars en herbe : Robert Pattinson et Kristen Stewart.

 

«Dans Twilight, le vampirisme est une belle métaphore du désir adolescent et de la difficulté de l'assouvir», explique le producteur, Greg Mooradian. C'est sans doute ce qui explique le succès de la saga qui a généré plus de 350 sites de fans.

Horrifique juste ce qu'il faut pour faire frissonner sans épouvanter, le film se concentre sur l'histoire d'amour romantique à souhait entre la douce mortelle et le sensuel immortel. Un match de base-ball endiablé et un affrontement final bien troussé donnent un peu de mordant à ce chapitre d'exposition permettant de se familiariser avec des personnages attachants. Plus sexy que les sorciers d'Harry Potter, les buveurs de sang de Twilight n'ont pas fini de hanter les salles obscures.

QUIZZ

Testez vos connaissances sur les vampires
sur le blog ciné-files en cliquant ici.