L'intégrale Kaurismäki en DVD

S. L.

— 

Il représente le cinéma finlandais à lui tout seul. Et c'est tous ses films qu'on pourra retrouver dès demain dans un seul coffret de onze DVD (Pyramide Vidéo). Aki Kaurismäki est l'auteur de quinze longs métrages d'une rare cohérence, tant formelle que thématique. De «Crime et châtiment» (1983) aux «Lumières du faubourg» (2006), peu de chef d'oeuvre à part «L'Homme sans passé» (2002), mais que des bons films. Cruellement burlesques ou drôlement tragiques, touchant par leur apparente simplicité et leur économie de mots.







«Dans mes réalisations, dit-il, la musique a un peu la même fonction que dans les salles de bal où les gens sont trop timides pour parler et laissent les chansons faire la conversation.» On ne s'étonnera pas de la présence d'un concert filmé ou de clips en bonus, en plus des documentaires et du livret qui complètent ce bel objet vendu 125 euros.