Une beauté en prison

A Cannes, C. V. - ©2008 20 minutes

— 

Aurions-nous découvert hier le futur prix d'interprétation féminine ? Martina Gusman, héroïne de Leonera de l'Argentin Pablo Trapero, est la première révélation de ce festival. Elle est éblouissante dans la peau d'une femme qui accouche en prison et apprend à aimer son fils pendant ses quatre ans d'incarcération. « J'ai rencontré beaucoup de détenues pour comprendre leurs épreuves et les communiquer à l'écran », explique l'actrice. Son évolution de jeune femme égocentrique à mère courage a tiré des larmes à bien des festivaliers. « C'était un rôle lourd à porter car j'ai vraiment travaillé la métamorphose de l'héroïne », avoue-t-elle. Les lauriers cannois récompenseront peut-être cette graine de star dont la performance passionnée pourrait bien être du goût de Sean Penn.