VIDEO. Comment Isabelle Broué a su lutter pour faire exister sa coquine «Lutine»

RENCONTRE La réalisatrice Isabelle Broué explique à « 20 Minutes » comment elle a tout fait elle-même sur son film « Lutine », fantaisie polissonne sur les amours plurielles…

Caroline Vié

— 

Isabelle Broué, auteure de Lutine
Isabelle Broué, auteure de Lutine — Lutine & Cie
  • Entre fiction et documentaire, « Lutine » décrit les amours d’une héroïne « fidèle mais pas exclusive ».
  • Auteure complète, Isabelle Broué a fait montre d’une remarquable débrouillardise pour faire exister son film.
  • Cette comédie pétillante est également accessible aux malvoyants et mal entendants.

Isabelle Broué s’est battue comme une tigresse pour faire exister son film Lutine. Elle a écrit, produit et interprété le rôle principal de cette comédie pétillante, philosophique et coquine dont elle assure aussi la distribution et les relations avec la presse !

Sorti dans quelques rares salles le 4 avril, Lutine oscille entre fiction et documentaire pour parler de polyamour (le fait de pouvoir avoir des rapports sentimentaux et physiques avec plusieurs personnes à la fois) tandis que son héroïne cinéaste essaye de composer entre un projet de film et une vie amoureuse compliquée.

Défi relevé !

La réalisatrice n’a pas choisi un circuit classique pour lancer son projet dans lequel on reconnaît Philippe Rebbot. « Tout est venu d’un défi que je me suis lancé à moi-même, confie-t-elle à 20 Minutes. Réaliser mon deuxième long-métrage dix ans pile après premier. Pour y parvenir dans les temps, il me fallait renoncer à trouver un producteur classique. » Nous sommes au cours de l’été 2013.

Participation maximale

Tout le plaisir est pour moi , sorti en 2004, a bénéficié d’une structure traditionnelle. Lutine a été intégralement grâce aux internautes de Touscoprod. Coût total en argent de long-métrage tourné avec un appareil photo ? Douze mille euros. Coût en solidarité : inestimable. « J’ai tout fait toute seule, mais j’ai été très entourée », précise Isabelle Broué. Un film fait à l’arrache n’a pas d’existence légale : Isabelle Broué a donc décidé de le distribuer elle-même.

"Lutine" autour du monde

Aujourd’hui, son héroïne « fidèle mais pas exclusive » a conquis le monde de l’Inde au Canada où le film a été récompensé à Vancouver « Il m’arrive d’envoyer le fichier à l’étranger, puis d’animer des débats par Skype », explique Isabelle Broué. Elle est même parvenue à rendre son film accessible aux malvoyants et aux malentendants. « C’est à nous d’aller vers eux », précise celle qui a lancé une campagne participative pour financer l’audiodescription de Lutine !

Mieux que "Pierre Lapin"

A Paris, le film a fait salle comble (113 places) lors de sa première séance hebdomadaire aux 3 Luxembourg, une salle parisienne qui devrait garder Lutine jusqu’à l’été. « Si on se rapporte au nombre de salles, ce résultat est meilleur que celui du film d’animation Pierre Lapin », plaisante-t-elle. Isabelle Broué va maintenant présenter sa comédie en province.

Et les sous ?

Pour autant, la réalisatrice a fait le tour du Système D. « Ce modèle économique n’est pas viable, avoue-t-elle, car il implique de ne pas payer les gens. » Sa prochaine œuvre ne sera donc pas autofinancée. On espère qu’il ne faudra pas attendre dix ans pour revoir un film d’Isabelle Brouée, femme de poigne et de cœur.