VIDEO. «Taxi 5» entraîne le spectateur dans une drôle de course folle

RAPIDE ET FURIEUX Franck Gastambide a réussi son pari de donner un coup de turbo à la saga « Taxi » avec ce cinquième volet…

Caroline Vié
— 
Franck Gastambide, acteur et réalisateur de Taxi 5
Franck Gastambide, acteur et réalisateur de Taxi 5 — Europa Corp Distribution
  • Le réalisateur de « Pattaya » et son complice Malik Bentalha sont au volant de « Taxi 5 ».
  • Les deux hommes ont modernisé la saga.
  • Le film cartonne déjà dans la région PACA où il est sorti en avant-première.

Il en rêvait et il l’a fait ! Franck Gastambide s’est approprié la saga Taxi avec un cinquième volet qui fonce et qui flingue. Avec Malik Bentalha, son copilote des Kaïra et de  Pattaya, il a customisé à sa manière le bolide créé par Luc Besson. S’ensuit un festival d’humour et de gags.

Rapide et furieux

Taxi, c’est à la fois rapide et furieux. Notre Fast & Furious à nous en quelque sorte. Le premier film, où  Samy Nacery et Frédéric Diefenthal tenaient le volant, est sorti le 8 avril 1998. Vingt ans et 27 millions de spectateurs plus tard, Taxi 5 cartonne déjà à Marseille où il est sorti samedi dernier, enregistrant 52.000 entrées sur les deux seuls jours du week-end !

Les clés du taxi

« Je leur ai laissé les clefs du taxi », plaisante Luc Besson sur scène et il a eu bien raison. Cela se ressent dès les premières scènes d’un franc délire où Franck Gastambide n’hésite pas à multiplier les vannes avec la jubilation palpable d’un gamin à qui on a prêté un (beau) jouet : une saga avec laquelle il a grandi et qu’il adore.

Alerte générale !

Si Franck Gastambide a remodelé la cambuse, il a gardé quelques meubles en les dépoussiérant. L’hilarant Bernard Farcy, alias le commissaire Gibert, est devenu maire de Marseille ce qui ne l’empêche pas d’avoir toujours autant de problèmes de vocabulaire et de pousser son cri de ralliement : « Alerte générale » !  Edouard Montoute fait aussi une apparition fort amusante dont il serait dommage de révéler les détails.

Les copains (et les copines) d’abord

Ramzy Bedia et Anouar Toubali, fidèles de Franck Gastambide, se donnent à fond. Ce dernier surtout, acteur de petite taille auquel le réalisateur offre un rôle de policier charmeur qui évoque davantage les performances de Peter Dinklage que les combats de nains de Pattaya ! Quant à Sabrina Ouazani en garagiste, elle dynamite le côté macho de la saga sans perdre une once de féminité.

Politiquement (in) correct

Commes dans ses flms précédents, Franck Gastambide y va a fond, ne ménageant rien ni personne, mais son humour potache respecte les différences et se teinte souvent de tendresse pour de très jolies scènes d’amour. Les rapports explosifs entre les deux héros qui se lancent vacherie sur vacherie évoquent des duo célèbres comme Pierre Richard et Gérard Depardieu ou Will Smith et Martin Lawrence.

Pied au plancher

Et les scènes d’actions, me direz-vous ? Là, le public est gâté : le taxi en a encore sous le capot pour entraîner le duo et son équipe de bras cassé sur la piste de bandits italiens. Franck Gastambide confirme que son humour parfois potache n’est pas l’ennemi d’une solide mise en scène. On espère déjà prendre place à bord d’un Taxi 6.