Domhnall Gleeson dans Peter Rabbit de Will Gluck
Domhnall Gleeson dans Peter Rabbit de Will Gluck — Sony Pictures

ALLERGIES

«Pierre Lapin»: Domhnall Gleeson et le réalisateur reviennent sur la polémique des allergies alimentaires

L'acteur et le réalisateur déclarent n'avoir voulu offenser personne après que des internautes aient accusé le film de se moquer des victimes d'allergies..

  • Des associations avaient appelé à boycotter « Pierre Lapin » au motif que l’allergie aux mûres du méchant était moquée par le héros.
  • Réalisateur et acteur s’expliquent sur ce point pour « 20 Minutes ».
  • Ce film d’animation craquant sort le 4 avril dans les salles françaises.

Nous avons rencontré le réalisateur Will Gluck et le comédien Domhnall Gleeson à Londres pour la promotion du craquant Pierre Lapin qui sort le 4 avril dans les salles françaises. Pour 20 Minutes, ils sont revenus sur la polémique qui a frappé le film quand des associations se sont émues que le héros se serve des allergies alimentaires du méchant pour l’éliminer.

>> A lire aussi : VIDEO. «Pierre Lapin»: Sony s'excuse d'avoir moqué les allergies alimentaires après les réactions outrées sur internet

En cause, une scène où Pierre Lapin fait avaler une mûre au fort déplaisant Thomas McGregor (incarné par Gleeson) parce qu’il sait que ce dernier ne les supporte pas. « Qu’il soit bien clair que nous n’avons voulu blesser personne, ni minimiser l’impact que les allergies peuvent avoir sur ceux qui en sont victimes, mais personne n’avait réagi sur ce passage lors des nombreuses projections-test » confie Will Gluck à 20 Minutes.

Une polémique mal informée

Domhnall Gleeson abonde dans son sens. « J’ai été très surpris pas cette polémique car notre but était d’amuser les spectateurs avec des gags, précise-t-il. Dans le film, mon personnage se fait aussi électrocuter et dynamiter : c’est du burlesque et cela ne veut pas dire que ces deux actions sont recommandées ! » Dans Pierre Lapin, les personnages insistent sur les dangers des allergies avant que le méchant s’écroule (mais il s’en remet). « Certains spectateurs ont pensé qu’on avait rajouté ce passage de mise en garde après la polémique mais il a toujours été là, martèle Will Gluck. Je pense donc que ceux qui l’ont lancée n’avaient pas vu Pierre Lapin. »

Les réseaux sociaux sur la sellette

Le réalisateur se demande aujourd’hui s’il aurait laissé cette scène s’il avait pu imaginer les réactions négatives. « C’est une question que je me suis beaucoup posée sans trouver de réponse satisfaisante, dit-il. Il faut faire très attention aujourd’hui car les gens réagissent souvent sans être vraiment informés par un effet de boule de neige sur ce qu’ils ont vu sur les réseaux sociaux. » Si Sony a publié un communiqué d'excuse auquel le réalisateur et comédien s’associent, ce dernier espère que les spectateurs potentiels ne boycotteront pas le film. « Nous sommes de bonne foi lorsque nous proclamons n’avoir pas voulu offenser qui que ce soit ! ».

#pierrelapin

A post shared by Michael (@terminus_media) on

D’après les bons résultats du film au box-office américain, le message est bien passé outre-Atlantique. Espérons qu’il en sera de même en France car Pierre Lapin est vraiment adorable avec ses longues oreilles et son petit nez frémissant !